Livres & BD

Cet été, découvrez les artistes qui se sont racontés entre fiction et réalité.

"Je savais si peu, désirais tant mais n’arrivais à rien", écrit Karl Ove Knausgaard à l’entame de Comme il pleut sur la ville (Denoël, 2019), le cinquième volet de son autobiographie. L’écrivain norvégien en a parcouru du chemin depuis cette année 1988 où, à vingt ans, il s’apprêtait à intégrer la prestigieuse Académie d’écriture de Bergen. En cours de traduction en français (la parution du dernier tome n’est pas encore programmée), son entreprise autobiographique est d’une ampleur inédite.

(...)