Livres - BD En 1996, l’écrivain irlandais Oscar Wilde (1854-1900) faisait son entrée dans la Pléiade avec sa poésie, ses contes et histoires, Le portrait de Dorian Gray, De profundis (la longue lettre qu’il a écrite en prison au poète Alfred Douglas, qui fut son amant), ses essais critiques (méconnus) et son théâtre. Plus de vingt ans après, Rien n’est plus vrai que le beau, publié dans la collection Quarto de Gallimard, met en nos mains des contes, histoires et nouvelles, mais aussi Le portrait de Dorian Gray et une large sélection de lettres (dont De Profundis).