Dans notre édition du 7 février, nous vous dévoilions les trois têtes d’affiche (Luis Sepulveda, Harlan Coben et Eric-Emmanuel Schmitt) de la prochaine Foire du livre de Bruxelles, qui se tiendra du 9 au 13 mars. Soit près d’un an après les attentats du 22 mars 2016, à Bruxelles, auxquels Hervé Gérard, le président du conseil d’administration de la Foire, fit allusion dans son introduction. "L’écrit, précise-t-il, comme toutes les formes d’expression artistique, demeure le meilleur vecteur d’expression des hommes qui refusent de ne plus penser." Cette profession de foi s’inscrit dans le thème de l’année, "(Ré)enchanter le monde", peut-être un brin convenu, mais pertinent en ce début 2017 avec la nécessité d’"exalter le pouvoir de la fiction, penser l’espoir, proposer des sources d’émerveillement."

A cette fin, le public pourra rencontrer des personnalités de l’édition - tous genres confondus - dont Tom Lanoye, Didier Decoin, Philippe Claudel, Pascal Bruckner, Gaël Faye, Philip Kerr, Franck Thilliez ou Yann Moix. Parmi les Belges, épinglons Barbara Abel, Jean-Marc Ceci, Benoît Peeters, Amélie Nothomb, Charly Delwart, Alain Berenboom ou Thomas Gunzig, Armel Job, Caroline De Mulder, ainsi que les plumes de "La Libre Belgique" Laurence Bertels et Jacques Franck. Au rayon jeunesse, seront présents John Boyne, Timothée de Fombelle, Jeanne Ashbé, Carll Cneut et Vincent Cuvelier. En BD, Tardi, Lorenzo Mattotti, Benoît Sokal et François Schuiten feront le déplacement.

Montréal est la ville invitée d’honneur. Plusieurs écrivains québécois feront le déplacement, parmi lesquels Dany Laferrière, Kim Thuy, Larry Tremblay et Patrick Senécal. Signalons encore les expositions "#JeSuisHumain" d’Amnesty International, "Sur les traces de Thomas Lavachery", "Petite balade dans la forêt des contes avec trois créatrices belges" (Fanny Dreyer, Françoise Rogier et Thisou) et "La Terre est ma couleur". Sans oublier une journée dédiée à la traduction (lundi 13 mars), la remise du prix Première, un volet polar et un "salon" jeunesse qui accueillera écoles et familles. S’y ajoutent deux nouveautés : un square dédié aux beaux livres et un espace de lecture numérique. Bref, il y en aura pour tous les âges et tous les goûts !

---> Du 9 au 13 mars Tour&Taxis (88, av. du Port, 1000 Bruxelles), de 10h à 19h. Nocturne le vendredi jusque 22h30. Gratuit. Infos : www.flb.be


Six rendez-vous à ne pas manquer

La langue de ma mère. Projection en avant-première de l’adaptation du roman éponyme de Tom Lanoye, en sa présence, avec la réalisatrice, Hielde Van Mieghem (dimanche 12 mars - film à 10h, rencontre à 12h).

Le dernier assaut. Spectacle sur des lectures par Jacques Tardi, des chansons par Dominique Grange et des projections d’illustrations tirées de l’album "Le dernier assaut" (samedi 11 mars, à 17h).

Le roman noir de l’Histoire. Rencontre avec Victor del Arbol, Philippe Kerr et Luis Sepulveda autour du polar, de leurs engagements et de leur regard sur l’Histoire (samedi 11 mars, à 16h).

Quand tout a basculé. Nécessité d’écrire, désir de témoigner : comment la littérature a permis à Gaël Faye et à Kim Thuy de retisser des liens avec des mondes à jamais perdus ? (dimanche 12 mars à 13h).

Performance manga. Kouiti Shimaboshi a repris le célèbre personnage d’Albator. Il participera à une session de dessin live lors de la nocturne du vendredi 10 mars.

Secrets (noirs) d’Etat. Entre guerres modernes et secret-défense dans un monde globalisé, que peut éclairer le roman noir ? Une rencontre avec Eva Joly, DOA et Vincent Crouzet (vendredi 10 mars à 18h).