Livres - BD

Du 28 au 31 mars prochains se tiendra la 7e édition du Passa Porta Festival, manifestation littéraire bisannuelle qui prendra ses quartiers dans seize lieux du centre-ville de Bruxelles. Si quelques noms d’invités avaient déjà été communiqués, le programme complet a été dévoilé jeudi lors d’une soirée lecture. L’affiche est alléchante, qui mêle grands noms et voix à découvrir parmi 135 intervenants – qu’ils soient écrivains, penseurs, poètes, slameurs, illustrateurs ou musiciens, ceux-ci provenant de 21 pays et représentant 14 langues.

Deux grands axes seront développés au fil de ce riche week-end: l’actualité et les lecteurs. Ce, à travers des rendez-vous participatifs, des moments musicaux, des partages de textes inédits, des rencontres et des lectures. Précision importante: les rencontres ont lieu dans la langue des invités.

Brexit et racisme

Parmi les rendez-vous les plus prometteurs, épinglons la soirée autour du Brexit intitulée Goodbye, Hello (29/3 à 20h à Bozar – en anglais), avec Jonathan Coe, Ali Smith et Sulaiman Addonia; un apéro littéraire et musical réunira Maylis de Kerangal, Ali Zamir, Laura Kasischle et Antonythasan Jesuthasan (30/3 à 18h à l’Archiduc – en français, avec extraits en anglais et en tamoul); Writing in exile donnera la parole à Russel Banks, Asli Erdogan et Antonythasan Jesuthasan (30/3 à 14h à De Markten – en anglais); la journaliste et romancière Florence Noiville interviewera Russel Banks lors d’une rencontre intitulée The American Dream to Pieces (31/3 à 10h30 à la Bellone – en anglais); Helena Janeczek et Milena Agus liront des extraits de leurs derniers romans et évoqueront leur travail (31/3 à 10h30 à De Markten – en anglais, avec italien); Laura Kasischke et Lola Lafon se livreront à partir des personnages féminins marquants qui peuplent leurs œuvres (31/3 à 12h à la Bellone – en français et en anglais); à partir de son dernier titre, Un poisson sur la lune, David Vann sera questionné sur la famille, la violence et la tragédie (31/3 à 13h30 au KVS – en anglais, avec lecture d’extraits par Yoann Blanc); Paolo Giordano évoquera l’amour, l’écologie et les idéaux tout en lisant des extraits de Divorare il cielo (31/3 à 13h30 à la Bellone – en anglais, avec italien); auteur du livre polémique Le racisme est un problème de blanc (titre plus percutant encore en anglais: Why I’m no longer talking to white people about race), Reni Oddo-Logde interrogera la responsabilité de chacun en matière de racisme (31/3 au 15h au KVS). Quant à la soirée de clôture, elle réunira Lize Spit, Lola Lafon, Jeroen Olyslaegers, Thomas Gunzig et Olga Tokarczuk.

Du 28 au 31 mars dans le centre de Bruxelles. De 12 € à 26 € (parcours week-end). Programme complet et préventes sur www.passaporta.be