Mint se lance sur les ondes FM

C'est l'effervescence, depuis quelques semaines, autour de Jean-Lou Bertin, ex-Contact et désigné patron de la nouvelle radio qui se lance ce jeudi matin sur la bande FM, à 6h. Maquettes, émissions zéro, puis émissions en temps réel depuis lundi et... vrai direct pendant toute la journée de mercredi via le Net à l'attention de quelques "VIP".

Monique Baus

C'est l'effervescence, depuis quelques semaines, autour de Jean-Lou Bertin, ex-Contact et désigné patron de la nouvelle radio qui se lance ce jeudi matin sur la bande FM, à 6h. Maquettes, émissions zéro, puis émissions en temps réel depuis lundi et... vrai direct pendant toute la journée de mercredi via le Net à l'attention de quelques "VIP". Le ton est donné : Mint veut innover. Encore possible ? L'enjeu est là.

Pour faire place à la nouvelle venue qui appartient au holding Radio H détenu par 4 actionnaires (RTL, Inadi, Lemaire electronics -Contact- et le groupe Rossel), deux autres s'en sont retirées. Les micros de Contact2 (groupe Contact) et BXL (groupe RTL) ont définitivement été coupés ce mercredi à minuit. Et pas question de présenter Mint comme la fusion des deux ! "Contact2 et BXL étaient les excroissances d'énormes bateaux. C'est différent pour Mint. Alors, on oublie les deux radios qui s'arrêtent ainsi que toute référence aux deux groupes, et on lance un nouveau projet indépendant", lance Jean-Lou Bertin (qui, après vingt ans dans le groupe Contact, vient d'intégrer les bâtiments occupés depuis peu par la maison RTL qui héberge Mint). Certains considèrent pourtant que le groupe RTL a fait la bonne opération de la manoeuvre. Alors que sa radio BXL ne jouissait pas d'une grande diffusion, Contact2, en revanche, cède l'ensemble de ses longueurs d'ondes à la petite nouvelle, dans toute la Communauté française. De plus, a priori, une radio musicale devrait faire plus d'ombre à Contact qu'à Bel-RTL... Son idée est de voyager dans la musique de ces vingt dernières années, avec des standards mais aussi des nouveautés. "Il y aura cependant un décalage avec les sorties musicales", enchaîne Jean-Lou Bertin. "Car nous ne voulons travailler que sur des valeurs sûres."

Essentiellement musicale, Mint a néanmoins étoffé deux moments de sa grille. Le matin ("Cafe Inn", de 6h à 9h30) avec les billets d'humeur de "signatures". Et l'avant-soirée ("Mint.fm", de 17h à 21h) placée sous le signe d'Internet, avec chroniques et échanges interactifs. "Nous n'avons pas d'objectif en terme d'audience", conclut le directeur. "Nous voulons être rapidement dans les six préselections des gens sur leurs postes."

Toutes les fréquences sur Web www.mint.fm