Bruxelles sous la menace musulmane, selon Fox News

Fin mars, la Fox news diffusait un reportage de son journaliste Greg Burke sur la montée de l'Islam. Ce dernier dépeint Bruxelles comme étant une région assiégée, où les Belges de souche courbent l’échine, abandonnés par des pouvoirs publics qui préfèrent s’adapter aux immigrés plutôt que les intégrer. La vidéo du reportage

Bruxelles sous la menace musulmane, selon Fox News
©capture d'écran
PAR Myriam Leroy

"Les environs sont si dangereux que la police nous a escortés pendant l’enregistrement et nous a dit qu’il était plus sûr de rester dans la voiture." Devinette : où sommes-nous ? Où Greg Burke, journaliste américain travaillant pour la chaîne d’info en continu Fox News, a-t-il filmé cette scène angoissante, où il se fraie un passage dans la jungle urbaine, le visage fermé, prêt à bondir en cas d’agression et pourquoi pas, d’attentat ? A Bagdad ? Kaboul ? Presque. Bruxelles. Molenbeek, précisément, commune présentée par le grand reporter comme un quartier de la ville.

Passons sur sa connaissance parcellaire de la réalité institutionnelle du pays; tribune officielle de Bush durant des années, Fox News ne doit pas avoir une vision très claire de l’Europe. Pourtant, désormais, la chaîne s’intéresse au Vieux Continent. La preuve ? Ce reportage consacré il y a quelques jours à la montée de l’islam (ou de l’islamisme, on ne sait pas trop, vu la soupe que le reporter fait de ces notions) à Bruxelles - à voir sur Youtube en tapant les mots-clés "Fox" et "Brussels".

D’approximations en à-peu-près, Greg Burke dépeint une région assiégée, où les Belges de souche courbent l’échine, abandonnés par des pouvoirs publics qui préfèrent s’adapter aux immigrés plutôt que les intégrer. C’est en tout cas le point de vue de Filip Dewinter (Vlaams Belang), à qui Fox offre une tribune inespérée, en le coiffant de la dénomination "Right-Wing", expression fourre-tout désignant la droite, du centre à l’extrême.

Philippe Moureaux, bourgmestre PS de "Molenbèque" a, lui, droit à 8 secondes (montre en main) pour inviter à la cohabitation harmonieuse. Après avoir reconnu que Molenbeek n’était peut-être pas la capitale du djihad, mais que - haha ! - des douzaines de Nord-Africains potentiellement terroristes avaient été arrêtés en Belgique ces dernières années, le journaliste conclut sa diatribe avec une mise en garde destinée aux siens : "Le déficit d’intégration de la communauté musulmane peut se payer très cher".

Le déficit d’honnêteté journalistique aussi, Greg !