GENSINFO

L’émoi et les questions provoqués par l’éventuelle libération de Michelle Martin n’étant pas encore retombés, la RTBF propose, au-delà d’une édition spéciale du "15 minutes" hier soir, la rediffusion d’un "Devoir d’enquête" de 2008 consacré à la personnalité controversée de cette femme "envoûtée" par Marc Dutroux. Un reportage signé par Malika Attar et Philippe Delporte.

L’émoi et les questions provoqués par l’éventuelle libération de Michelle Martin n’étant pas encore retombés, la RTBF propose, au-delà d’une édition spéciale du "15 minutes" hier soir, la rediffusion d’un "Devoir d’enquête" de 2008 consacré à la personnalité controversée de cette femme "envoûtée" par Marc Dutroux. Un reportage signé par Malika Attar et Philippe Delporte.

Mouvement de troupes du côté de France Inter. Nommée directrice des magazines de la station, Hélène Jouan, qui participera à la rentrée à une interview politique hebdomadaire dans le journal de France 2, laisse sa place à la direction de la rédaction d’Inter à Matthieu Aron. Journaliste spécialisé dans le judiciaire, l’actuel rédacteur en chef de France Info prendra ses fonctions le 30 mai.

Ce soir à 20h20, François de Brigode présentera le quatrième numéro de la nouvelle émission "Dossier spécial", cette fois intitulée "Tout augmente". Le journaliste abordera la crise, la hausse des prix et le "tabou de l’indexation belge", entre autres. En reportages et en plateau, témoins, syndicats, représentants de la FEB et du monde politique tenteront d’apporter des réponses aux questions des téléspectateurs et des journalistes.

Lundi soir, l’écart entre le "20 heures" de TF1 et celui de France 2 a été le plus faible depuis août 2004. Laurence Ferrari n’a été suivie que par 5,8 millions de fidèles sur la chaîne privée (24,9 % de pdm), tandis que David Pujadas en séduisait 5 millions (21,6 %). A l’approche de la présidentielle de 2012, la concurrence entre les deux journalistes va encore être exacerbée. Dès demain, Ferrari mènera, au sein du JT, un nouveau rendez-vous politique hebdomadaire "Parole directe" (le Premier ministre François Fillon essuie les plâtres), tandis que Pujadas lance "Des paroles et des actes" jeudi prochain