Les trois perles de Musiq’3

Le 1er octobre prochain, la chaîne classique de la RTBF fêtera ses cinquante ans ! Un jubilé qui fera l’objet de nombreuses célébrations mais dont Musiq’3 donne déjà un avant-goût avec trois événements remarquables, dont deux s’ouvrent le 23 mai prochain.

Les trois perles de Musiq’3
©EPA
Martine D. Mergeay

Le 1er octobre prochain, la chaîne classique de la RTBF fêtera ses cinquante ans ! Un jubilé qui fera l’objet de nombreuses célébrations mais dont Musiq’3 donne déjà un avant-goût avec trois événements remarquables, dont deux s’ouvrent le 23 mai prochain. Bernard Meillat, directeur de Musiq’3, et Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF, les ont présentés à la presse mardi.

Les tentations populistes seront au cœur d’une série d’émissions exclusives centrées sur un phénomène de plus en plus inquiétant : dans l’Europe d’aujourd’hui, des décisions politiques se prennent quasi quotidiennement qui remettent en question deux fondements essentiels de la démocratie : l’accès à l’éducation et à la culture, et la liberté des médias. Sur base de ce constat, Bernard Meillat a obtenu qu’une enquête soit menée dans des pays "sensibles" - l’Italie et la Hongrie, principalement - par une des plus brillantes journalistes d’investigation de la maison (et d’ailleurs ), Françoise Baré. La star du service info, tuyautée par ses "fixeurs", est donc partie à Rome, à Budapest, en Flandre, à Paris, à Avignon, parfois dans d’étranges cénacles, brillants, fermés, inquiétants, pour "tremper son thermomètre" (ou le micro de Laurent Graulus) dans les pratiques culturelles du cru.

Résultat : une somme d’informations édifiantes dont Musiq’3 fera écho à partir du 23 mai, à travers dix séquences d’une dizaine de minutes, diffusées après les informations de 9 heures. Chaque séquence sera constituée d’une partie reportage et d’une partie débat, où seront notamment abordés les thèmes de la culture et des élites, du contrôle des médias et du formatage des esprits, de l’instrumentalisation de l’Histoire, des notions d’avant-garde et de décadence, des liens entre l’idéologie et la politique budgétaire, etc. Le samedi 28 mai, de 12 h à 13 h, Jacqueline Liesse proposera un condensé des séquences dans l’émission "Transversales", sur La Première cette fois.

Seconde série exclusive, du lundi 23 au vendredi 27 mai à 9 h 30 : le feuilleton Pauline Viardot, raconté à la première personne par Fanny Ardant. Là aussi, Bernard Meillat - en affinité perceptible avec la fabuleuse musicienne - s’est personnellement impliqué dans le projet. Grâce à au "scénario" de Marie Goffette, dramaturge de la Monnaie, et de Bernard Meillat, grâce à la voix de Fanny Ardant, l’auditeur de Musiq’3 découvrira une vie passionnée de la petite sœur de la Malibran, promise au piano par Liszt lui-même mais pourtant devenue chanteuse, célèbre et adulée, égérie incontestée de la vie artistique et intellectuelle de sa longue époque (1821-1910).

Troisième événement en perspective : le Festival Musiq’3, qui se tiendra à Flagey les 1er, 2 et 3 juillet prochains : 35 concerts d’environ 45 minutes, dédiés aux plus beaux répertoires, à des prix défiant toute concurrence (5 € pour les moins de 26 ans, 10 € pour les autres). Plus des animations sur le parvis, des ateliers, des rencontres, des relais sur les chaînes de l’UER. Un grand rassemblement festif et créatif, mêlant le public et les artistes. On y reviendra.

Infos et réservations : 02.641.10.20, www.flagey.be, www.festivaldewallonie.be ou www.musiq3.be