Un Nobel chez les geeks de The Big Bang Theory

George Smoot, un des pris Nobel de physique de 2006, a joué les guest stars dans la série américaine The Big Bang Theory. Il s'est confié au Figaro.fr, à propos de cette collaboration, à l'occasion de la semaine des Nobel.

Un Nobel chez les geeks de The Big Bang Theory
©printscreen

L'astrophysicien et cosmologue américain a reçu le prix Nobel de physique en 2006 pour sa participation dans la découverte de "la nature du corps noir et de l'anisotropie du fond diffus cosmologique". George Smoot tient tout de même à montrer qu'il a plus d'une corde à son arc en jouant son propre rôle dans la série américain The Big Bang Theory. Ce fut un moyen, également, de se faire connaître du grand public.

La sitcom, qui met en scène quatre physiciens au grand cœur, un peu, voire très geeks, a accueilli à bras ouverts le scientifique l'espace d'un épisode dans lequel Sheldon Cooper (un docteur en physique quelque peu asocial) rencontre son idole (George Smoot).

L'astrophysicien revient sur son apparition dans la sitcom américaine dans une interview accordée au Figaro.fr. Apparaître dans la série The Big Bang Theory lui a t-il été plus profitable que de recevoir un Nobel ? Voici la question posée par les journalistes du quotidien en cette semaine de remise des Nobel.

"The Big Bang Theory touche beaucoup plus de monde que n'importe quel livre et le prix Nobel n'intéresse que ceux qui sont déjà des férus de physique." affirme George Smoot. La série lui aurait donc permis de se faire connaître au delà du cercle restreint des physiciens. Il se réjouit également que la série permette aux spectateurs d'apprendre la physique tout en se divertissant.

Puis il poursuit: "j'aime cette idée qu'une sitcom mette en scène, et ce dans les rôles principaux, quatre scientifiques (dont un ingénieur). Même s'ils sont parfois dépeints comme des savants fous, ils restent malgré tout humains et dévoués à leur recherche."