Après The Voice, voici "the mind"

La RTBF entretenait le mystère depuis la rentrée. Et refusait de lâcher la moindre bribe d’information concernant la nouvelle émission de divertissement qu’elle prépare en grand secret depuis quelques mois. "Avant de lever le voile, nous voulions être sûrs de la participation de notre animateur phare", se justifie Éric Poivre, directeur de la Une. Lequel n’est autre que le célèbre Philip Escoffey, citoyen britannique et mentaliste (!) de profession.

F.Ma.

La RTBF entretenait le mystère depuis la rentrée. Et refusait de lâcher la moindre bribe d’information concernant la nouvelle émission de divertissement qu’elle prépare en grand secret depuis quelques mois. "Avant de lever le voile, nous voulions être sûrs de la participation de notre animateur phare", se justifie Éric Poivre, directeur de la Une. Lequel n’est autre que le célèbre Philip Escoffey, citoyen britannique et mentaliste (!) de profession.

"Philip est extrêmement connu outre-Manche, où il faisait figure d’expert pour l’émission "Britain’s Psychic Challenge", avant de présenter son propre show sur Channel 5, explique Angel Zimer, productrice de l’émission. C’est ce show, intitulé "Impossible" en Angleterre, que nous lui avons demandé de reproduire sur la Une, une fois rebaptisé en (Im)possible." Et d’ajouter que "l a RTBF n’a pas investi tous ses moyens dans la seule seconde saison de The Voice, preuve de sa volonté d’offrir un programme de divertissement riche et varié." Programme qui accueillera donc, dès le dimanche 7 octobre prochain et en soirée, trois émissions consécutives (la fréquence n’est pas encore connue), consacrées au mentalisme. Et tournées dans les lieux plus qu’appropriés du Club Spirito-Martini, ancienne église anglicane réaffectée en boîte de nuit aux accents gothiques. Un écrin surnaturel tout choisi.

Le principe est le suivant : le mentaliste est confronté à un couple de personnalités belges - les Frères Taloche, en premier lieu, suivis, dans une seconde émission, de Virginie Efira et Patrick Ridremont, et enfin, des frères Borlée - auquel il soumet cinq défis. "Il s’agit de défis dans lesquels je suis amené à faire montre de mon talent, intervient Philip Escoffey. Certains sont possibles, c’est-à-dire que je suis capable de les relever, devant les yeux des téléspectateurs et du public. D’autres sont impossibles. Personne au monde ne pourrait faire une chose pareille, dans les conditions définies." La difficulté consistant, bien évidemment, à évaluer le degré de faisabilité du défi et à parier sur le bon dénouement. Ce qui est plus simple à dire qu’à faire. Comment juger un défi qui semble, d’entrée de jeu, impossible ?

C’est pourtant là que se situe tout l’intérêt de l’émission. Pas question, ici, de nous faire croire à la magie. "Il n’y a rien de surnaturel dans le mentalisme, affirme Philip Escoffey, qui a étudié la psychologie et est fasciné par l’être humain, au même titre que son aptitude à croire, à avoir foi. Je ne suis pas un être doué de supers pouvoirs, mais d’une prédisposition à observer et déchiffrer les pensées des gens. C’est un don que j’exploite et que j’entretiens, un peu comme quelqu’un qui est doué en musique ou en dessin."

Un penchant naturel, donc, qui réclame un savoir-faire, une certaine technique et un entraînement régulier. Le mentaliste n’hésite pas à se décrire comme un "tricheur", un "manipulateur". "Pour chaque défi, il y a un "truc", un peu comme un magicien, si ce n’est que je ne fais pas disparaître de lapins, ajoute-t-il. Tout comme je ne demanderais pas à un membre du public de pêcher une carte, pour ensuite la retrouver dans le paquet, mais je l’inviterais, au contraire, à l’imaginer en pensée."

Chaque défi remporté permet aux personnalités de gagner de l’argent. "Mille euros pour le premier, puis 2000, 3000 etc., soit un montant maximum de 15000 €, reprend Angel Zimer. Les gains seront entièrement reversés à la cause de Cap 48. Et un "lot de consolation" de 1000 € sera octroyé au duo, s’il est spécialement malchanceux." A moins qu’il ne se rattrape lors de l’épreuve finale, gardée secrète.

Sur le même sujet