Une soirée rose bonbon sur RTL-TVI

Sur le papier, le concept semble improbable : comment intéresser les téléspectateurs d’une chaîne généraliste à un concours de pâtisserie télévisuel ? Dans les faits, "The Great British Bake Off" connaît un vrai succès sur BBC2. De quoi donner à M6 l’envie d’en proposer une adaptation à la française, que l’on a pu découvrir lundi soir sur RTL-TVI, avec le premier numéro du Meilleur pâtissierH .

Sur le papier, le concept semble improbable : comment intéresser les téléspectateurs d’une chaîne généraliste à un concours de pâtisserie télévisuel ? Dans les faits, "The Great British Bake Off" connaît un vrai succès sur BBC2. De quoi donner à M6 l’envie d’en proposer une adaptation à la française, que l’on a pu découvrir lundi soir sur RTL-TVI, avec le premier numéro du Meilleur pâtissierH .

Premier ouf de soulagement pour RTL : les téléspectateurs ont mordu à l’hameçon. Ils étaient en effet 455 900 à suivre cette nouvelle téléréalité de plus de deux heures (sans même compter l’émission bonus qui suit) entrecoupée d’innombrables écrans publicitaires. Soit une part de marché confortable de 26,4 %. On est loin des sommets atteints par "Belgium’s Got Talent" ou "L’amour est dans le pré" mais "Le meilleur pâtissier" fait mieux que les 272 100 cinéphiles devant "Inception" de Christopher Nolan sur La une (pourtant un carton au box-office en 2010). Surtout, l’émission devance le lancement de la saison 3 de "Top Chef" en janvier dernier et ses 431 700 téléspectateurs.

Ceux-ci resteront-ils fidèles à cette sorte de spin-off de "Top Chef" ? A voir. Ceux qui connaissaient l’émission originale de la BBC sont sans doute déçus. Non seulement la durée de l’émission a été doublée (celle-ci perd donc énormément en rythme) mais son adaptation est peut-être un peu trop fidèle à l’original. Si, en VO, le côté cottage anglais fonctionne à merveille, parfaitement inscrit dans l’ADN anglo-saxon, en VF, le décor cul-cul la praline fait vraiment ton sur ton avec le sujet de l’émission. Véranda champêtre, petite barrière blanche, couleurs pastel, musique lénifiante, mise en scène au ralenti L’ensemble donne vraiment le sentiment de se retrouver dans un salon de thé Pour prendre un morceau de "tarte de conversation" par exemple. Lundi, grâce à la blogueuse Mercotte, assez à l’aise pour sa première émission télé, on a ainsi découvert cette variante de la galette des rois. A ses côtés, le "chef étoilé" Cyril Lignac est plus grand frère que jamais pour réconforter les candidats émotifs. Style : "Mais ça va aller. On a tous raté des tartes !" Tandis qu’à la présentation, malgré sa chemise à carreaux rouge campagnarde, Faustine Bollaert réussit la performance d’être plus transparente et nunuche que Carole Rousseau dans "Master Chef".

"A ce stade de la dégustation, un constat s’impose ", comme on dit dans l’émission, pas sûr que "Le meilleur pâtissier" réussisse à passionner sur la longueur sans provoquer une indigestion sucrée D’autant que la candidate belge, Mamie Jaqueline, franchement pas au niveau, a déjà été éliminée