Elizabeth II : Ballade pour une reine et questions sur un Empire

Elizabeth II a subi un lifting. Devant la caméra de Don Kent, qui filme son jubilé de diamant - 60 ans de règne, en février 2012 - , elle est présentée sous un angle nouveau qui la rajeunit. Le réalisateur a retrouvé des images d’archives pour nous montrer une très jeune princesse, puis une très jolie reine dont on décèle, très tôt, toute la force de caractère. Don Kent sait exploiter les images d’archives et mettre en scène les entretiens dans ce documentaire sur la monarchie et la société britannique aussi iconoclaste que pertinent.

V.Rou.

parcours de vie

E

lizabeth II a subi un lifting. Devant la caméra de Don Kent, qui filme son jubilé de diamant - 60 ans de règne, en février 2012 - , elle est présentée sous un angle nouveau qui la rajeunit. Le réalisateur a retrouvé des images d’archives pour nous montrer une très jeune princesse, puis une très jolie reine dont on décèle, très tôt, toute la force de caractère. Don Kent sait exploiter les images d’archives et mettre en scène les entretiens dans ce documentaire sur la monarchie et la société britannique aussi iconoclaste que pertinent.

Ce réalisateur, scénariste et documentariste d’origine écossaise a réalisé "Droit de réponse", "Les Enfants du rock", "Les Guignols de l’info" Sur Arte, Médée d’Euripide, mis en scène par Jacques Lassalle, lui a valu un Sept d’or de la réalisation.

Le mystère reste intact

Le jour de son 21e anniversaire, en 1947, en Afrique du Sud, Elizabeth II s’adresse aux habitants de son futur empire, dans un sermon étonnant de conviction qui marque le réalisateur. Et pour mieux cerner la femme la plus photographiée au monde, il interroge écrivain, designer, politologue, rappeur, éditorialiste, historien d’art, philosophe, dessinateur

Don Kent ne cherche pas tant à élucider le mystère de cette femme. Il a compris qu’elle avait su le garder intact pour mieux préserver sa fonction symbolique. Alain de Botton, philosophe, analyse : "Mon attitude envers l’apparat de la monarchie a évolué. Je détestais les décorations, les dorures, la magnificence. Je ne comprenais pas pourquoi la famille royale ne voyageait pas dans une voiture simple et classe, même une Volkswagen. Dans ma tête, elle devait suivre l’exemple de la famille royale néerlandaise, des monarques à vélo. Maintenant, je commence à en comprendre l’intérêt. Je crois que toute cette pompe est une façon de dire : "ce n’est pas la vraie vie". C’est le but. Plus on confondra la monarchie avec la réalité, plus les soucis du quotidien l’affecteront."

La métaphore du Britannia

Le documentaire Ballade pour une reine H H démontre combien Elizabeth II incarne la puissance impériale anglaise. Sauf qu’aujourd’hui, cette puissance n’est plus. "Elizabeth a toujours dit que c’était à bord du Britannia qu’elle se sentait le mieux au monde, raconte Don Kent. On peut voir dans ce bateau devenu aujourd’hui un musée comme une métaphore de la monarchie. Fastes et superbes d’une autre époque lorsque les mers et les océans lui appartenaient. Mais tout ça avait un prix, 13 millions d’euros par an, toujours aux frais du contribuable. En 1997, le Britannia est retiré du service et la famille royale lui rend un dernier hommage. On peut lire, dans la réelle tristesse du visage d’Elizabeth, un adieu douloureux au souvenir et peut-être le présage du crépuscule d’un certain monde."

Quel sera l’avenir de cette monarchie britannique qui ne semble pas incarner un nouveau monde, une nouvelle société multiraciale, aujourd’hui ? La question reste en suspens.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...