Denis Meyers transforme "La Libre" en fresque géante ce samedi

"La Libre" s'est associée à Denis Meyers pour vous proposer une édition collector du journal ce samedi. La titraille, les illustrations et de nombreux éléments graphiques seront l'oeuvre de l'artiste. Rendez-vous en librairie !

La rédaction
Denis Meyers transforme "La Libre" en fresque géante ce samedi
©Sébastien Alouf - IPM

Le bâtiment Solvay à Ixelles, c’est 50 000 m² d’espaces en friche devenus le terrain de jeux hors normes d’un artiste urbain, Denis Meyers. Ce grapheur, dessinateur, typographe s’est livré à une performance artistique sans fin : il a rempli de ses mots et dessins près de 25 000 m² de murs, fenêtres, portes, couloirs, caves...

"Remember Souvenir" est un travail titanesque, entamé en septembre 2015. Un exutoire à l’ampleur obsessionnelle qui commencera à disparaître vers la fin juillet, avec la destruction du bâtiment, pour laisser place à des immeubles de haut standing. Resteront des souvenirs, des images, des vidéos, un livre et des traces #RS sur les réseaux sociaux.

"La Libre" s'est associée à Denis Meyers pour vous proposer une édition collector du journal ce samedi. La titraille, les illustrations et de nombreux éléments graphiques seront l'oeuvre de l'artiste. 

Rendez-vous en librairie ! 

Denis Meyers transforme "La Libre" en fresque géante ce samedi
©IPM