Séries européennes à deux pas de Paris

Festival "Série Series" installe sa saison 5 et ses découvertes jusqu’au 1er juillet à Fontainebleau.

Virginie Roussel, à Paris et Karin Tshidimba
Séries européennes à deux pas de Paris

C’est un festival de séries européennes au sein duquel vous ne verrez donc aucune série américaine. C’est un événement conçu avec des professionnels, des créateurs de séries. Pas de compétition, mais un esprit de curiosité. "La projection est l’alibi de la découverte. Ce qui nous intéresse, c’est à la fois de permettre aux professionnels de se rencontrer et au public de rencontrer les professionnels, à l’issue des projections, pour mieux comprendre comment sont faites les séries , explique Marie Barraco, déléguée générale de "Série Series". Nous avons créé ce festival avec la région Ile-de-France qui a estimé que Fontainebleau était intéressant en terme de territoire. Et c’est vrai qu’il y a une structure d’accueil, un théâtre, un cadre assez magique au milieu de la forêt avec ce château magnifique."

Un miroir de nos sociétés

Chaque projection ouverte au public est accompagnée d’une étude de cas par l’équipe créative. Scénaristes, réalisateurs, producteurs, compositeurs, diffuseurs… convient gracieusement le public à un décryptage des méthodes et du processus de création. Les séries en cours de fabrication, les master class… sont réservées aux professionnels. Cette cinquième édition se concentre sur le lien entre séries et sociétés. Les questions de responsabilités, individuelles et collectives, qui permettent aux œuvres de fiction de rendre compte d’un état du monde, de proposer une représentativité sociale et culturelle seront au cœur des rencontres et discussions, durant trois jours.

Pour cette nouvelle édition, le comité éditorial est composé de Jean-François Boyer (producteur de "Plus belle la vie", "Louis la Brocante", "La Commune", "Pigalle", "Les Hommes de l’ombre", "Un village français"…), Hervé Hadmar (scénariste et réalisateur des "Témoins", de "Pigalle"), Nicole Jamet (scénariste de "Dolmen"), Nicolas Jorelle (compositeur de "Fanfan", "Un viol", "Cordier juge et flic"), David Kodsi (producteur de "Elles… Les filles du Plessis"), Bénédicte Lesage (productrice de "La journée de la jupe") et Philippe Triboit (réalisateur d’"Un village français").

La Belgique en plein bouillonnement

Pour sa soirée d’ouverture "Série Series" propose "Valkyrien". Après le succès de "The Heavy Water War", NRK, la chaîne publique norvégienne présente en avant-première mondiale sa prochaine série "Valkyrienun". Un thriller qui "renouvelle totalement le Nordic Noir" et que le festival pitch ainsi : "Ravn, médecin réputé, franchit pour sauver sa femme mourante toutes sortes de limites éthiques… Quand l’hôpital décide d’arrêter son traitement, Ravn décide de la soigner en secret, en se faisant aider par un de ses anciens patients, Leif, corrompu et totalement paranoïaque. Mais jusqu’où cela va-t-il aller ?"

A travers les sessions "Ça tourne", le festival propose un tour d’Europe des séries actuellement en production, qui seront prochainement sur les écrans. Parmi elles, "The Collection", l’histoire d’une illustre maison de mode, dirigée par deux frères que tout oppose, à Paris, juste après la Seconde Guerre mondiale.

Une série créée par Oliver Goldstick producteur d’Ugly Betty, produite par France 3, BBC Worldwide et Amazon Prime.

"Nous présentons aussi Unité 42 dans le cadre des works in progress (séries en cours de production). Nous suivons depuis plusieurs mois le travail formidable fait par la RTBF sur cette série. On avait envie de la présenter pour contribuer à sa notoriété et à sa visibilité par les professionnels. La Belgique est un pays en plein bouillonnement sur le plan de la création des séries. Pour nous, c’est passionnant à étudier et à analyser", affirme Marie Barraco.



Deux séries belges "In the pipeline"

"Tytgat chocolate", sa VF "Comme les autres" et "Unité 42" sont en quête de diffuseurs.

Parmi la vingtaine de séries présentées durant les trois jours d’immersion de "Série Series" figurent deux séries belges actuellement dans les starting blocks. D’une partTytgat Chocolate, série de la VRT dont une version francophone est également en cours de développement avec le soutien du Fonds mis en place par la RTBF et la Fédération Wallonie Bruxelles. Et, d’autre part, Unité 42, l’une des deux nouvelles séries qui entreront en tournage cet automne.

Alex loin de la chocolaterie

"Tytgat Chocolate" et son futur pendant francophone Comme les autres ouvrent la marche ce mercredi. Présentés dès 11h dans la section "In the Pipeline", ils tenteront d’attirer l’attention d’éventuels coproducteurs en même temps que trois autres projets de séries en cours de production. Chacun disposera de trente minutes pour séduire les investisseurs potentiels ou les représentants de chaînes présents.

L’histoire de "Comme les autres" ? Alex, trisomique de 22 ans, tombe amoureux de Tina, jeune réfugiée albanaise autiste. Tous les deux travaillent dans une entreprise artisanale de chocolat. Mais Tina, en situation irrégulière, est renvoyée dans son pays. Avec l’aide de ses collègues, Alex fugue pour la rejoindre. Cette "feel good serie" s’inscrit dans la veine du "Huitième jour" de Jaco Van Dormael.

"Tytgat Chocolate" et "Comme les autres" ont en commun le partenariat noué avec des troupes d’acteurs porteurs d’un handicap. En l’occurrence le Creahm et la Clairière côté francophone. Sur base d’un pitch très proche de l’original, "la future série francophone développera un peu m oins le côté road movie de l’intrigue", explique sa productrice Catherine Burniaux, "tout en donnant plus d’ampleur à certaines lignes narratives puisque la version francophone comptera 10 épisodes contre 7 pour l’original flamand".

"Tytgat Chocolate" sera diffusée sur La VRT (Een) en septembre ou début 2017; la version francophone, elle, est en plein développement. "Nous travaillons sur le casting avec le Creahm parce qu’il faudra sans doute permettre à leurs comédiens de s’entraîner durant plusieurs mois et les textes seront adaptés aux capacités des acteurs . Le tournage est prévu au printemps ou à l’été 2017." L’écriture est développée par Sophia Périé et Jean-Luc Goossens qui a adapté le roman "Simple" de Marie-Aude Murail. La réalisation sera assurée par Vincent Lannoo.

Traques sur le net

Présentée vendredi à 11h, "Unité 42" est l’une des deux nouvelles séries RTBF qui partiront en tournage cet automne. Développée en fonction d’épisodes bouclés (chaque épisode amène la résolution d’une enquête) cette série suit le travail d’une unité de cyber police bruxelloise qui combine enquêtes sur le terrain et plongée dans le virtuel en interrogeant l’intrusion des écrans dans notre quotidien. Principalement tournée à Bruxelles, "elle s’offrira quelques incursions dans le Brabant wallon ou au Luxembourg en fonction des scénarios" explique son producteur, John Engel. Il fera le déplacement à Fontainebleau avec Charlotte Joulia qui dirige l’écriture.

"Annie Carels est venue me voir avec cette idée de série en juillet 2014. J’ai aimé le fait qu’elles étaient trois filles à la développer, ce qui casse le moule traditionnel des séries policières très masculines", explique John Engel.

Le tournage devrait démarrer fin octobre 2016 et se prolonger jusqu’en février 2017 pour une diffusion à l’automne 2017.

Le festival permettra peut-être à "Unité 42" de se faire remarquer par d’autres futurs diffuseurs...