De la pub pendant le 20h de TF1? La chaîne le demande! (Sondage)

La convention entre TF1 et le CSA va devoir être renouvelé en 2018 et la chaîne privée souhaite en profiter pour renégocier certaines règles comme l'interdiction de publicité pendant les journaux télévisés.

Rédaction en ligne
Gilles Bouleau
©TF1

La convention entre TF1 et le CSA va devoir être renouvelé en 2018 et la chaîne privée souhaite en profiter pour renégocier certaines règles comme l'interdiction de publicité pendant les journaux télévisés.

La convention entre le CSA et TF1 est claire, TF1 "n'interrompt pas la diffusion de ses journaux télévisés par de la publicité". Pourtant, la chaîne voudrait bien passer le pas selon BFM. Financièrement, ce serait très intéressant pour la chaîne puisque, comme on le sait, c'est dans les minutes avant et après les journaux télévisés que les espaces publicitaires sont les plus chers. D'ailleurs, la pratique existe au Etats-Unis où les journaux durent plus longtemps et sont interrompus parfois deux voire trois fois par émission d'information. TF1 précise que si cela est accepté, il n'y aura pas de publicité dans le cas où le journal télévisé dure moins de 30 minutes comme fixé par un décret de 1992.

Cette demande fait partie d'une longue liste soumise au gendarme de l'audiovisuel. La chaîne privée demande aussi de ne plus devoir "diffuser régulièrement des magazines d'actualités", ne plus "diffuser régulièrement des magazines d'information politique à des heures de grande écoute" ou encore supprimer l'obligation de diffuser au moins 800 heures d'émissions d'information par an. Il faut dire que pour certains de ces critères, TF1 ne respecte de toute façon pas la règle.

Enfin, TF1 souhaiterait aussi pouvoir faire la publicité de sa petite sœur, la chaîne d'information en continu LCI, ce qui lui est également interdit par le CSA pour l'instant. Toutes ces demandes se retrouvent dans la proposition que TF1 a faite au CSA dans le cadre du renouvellement de son autorisation d'émettre. La convention actuelle expire en 2018 et est renouvelée tous les cinq ans. 

Si TF1 a listé toutes ces demandes, il n'est pas acquis qu'elles seront acceptées. Il semblerait que le CSA, lui aussi, ait des demandes précises dans le but de durcir les règles existantes notamment sur "l'honnêteté, l'indépendance et le pluralisme de l'information". La modification de convention sera le fruit d'un consensus entre les deux parties, difficile de savoir à l'heure actuelle quelle proposition aboutira.