La ruée sur les planches

KT et L.L.
La ruée sur les planches

Si tu ne vas pas au théâtre, le théâtre viendra à toi. Enfin, "reviendra" pour être précis car la magie d’"Au Théâtre ce soir" remonte bien loin dans l’histoire de la petite lucarne. Après des années de disette, les chaînes semblent enfin prêtes à rouvrir leur antenne aux spectacles remarqués jusque dans la Cour d’Avignon. Sans oublier les comédiens dont le talent a irradié certaines des plus récentes séries belges.

La RTBF a ouvert le bal en programmant dès la rentrée son nouveau magazine "Jour de relâche" qui propose des pistes d’exploration dans la jungle de l’actualité des scènes bruxelloises et wallonnes. Un format court informatif et dynamique aussi vivant que le secteur qu’il évoque. Une emballante tête chercheuse qui a rapidement trouvé preneur du côté des acteurs comme des spectateurs.

Fonctionnant au coup de cœur, le nouveau magazine mensuel se révèle ludique et explorateur suivant Sylvia Botella, Bénédicte Dekeyser, Sophie Delacollette, Juliette Goudot, Catherine Makereel et Sophie Schneider dans leurs découvertes. Une équipe 100 % féminine qui dispose de 26 minutes pour établir la liste des planches à arpenter dans les jours et les semaines à venir.

Spectacle et agenda

S’ancrant sur La trois le soir où les troupes reprennent des forces, après les représentations du week-end, "Jour de relâche, le mag" propose des rencontres, des coups d’œil en coulisses, des arrêts sur images, des archives en lien avec l’actualité scénique en Fédération Wallonie-Bruxelles. Et il aborde l’actualité du spectacle vivant au sens large : ballets, théâtre - jeune public, aussi -, cirque, prix de la critique. Le rendez-vous est fixé à 22h20.

Le magazine est en effet précédé d’une représentation en bonne et due forme captée par les équipes RTBF. Après "Rumeur et Petits jours" du Raoul Collectif en septembre, le public ertébéen pourra découvrir ce lundi soir "Tristesses" d’Anne-Cécile Vandalem.

Elu meilleur spectacle de l’année 2016 aux Prix de la Critique, cette pièce sera diffusée en deux volets sur La Trois. La première partie est à découvrir à 21h10 ce 7 novembre et la deuxième sera proposée le 14.

Remarquée dans le "In" cet été à Avignon, "Tristesses", inspirée par la violence de la montée des nationalismes en Europe, dissèque avec humour "ce qui est envisagé comme l’une des armes de la politique contemporaine les plus redoutables : l’attristement des peuples".

Imaginant cette fable comme un polar nordique, animiste et surnaturel, la metteuse en scène croise la fiction et la réalité, le théâtre et le cinéma, les vivants et les morts. Elle nous invite à "vivre un véritable thriller où le passé télescope le présent, où les personnages sont pris dans des postures drôles et cruelles, et où le pouvoir insidieux des médias domine".

Dans cette production signée Das Fräulein (Kompanie), on croise Vincent Cahay, Anne-Pascale Clairembourg, Epona Guillaume, Séléné Guillaume, Pierre Kissling, Vincent Lécuyer, Bernard Marbaix, Catherine Mestoussis, Jean-Benoît Ugeux, Anne-Cécile Vandalem et Françoise Vanhecke.

Auvio, Pass Culture et RTL-TVI

Alléchés par cette offre, vous souhaitez en voir plus ? Pas de souci, "la plupart des spectacles diffusés sur la RTBF restent disponibles gratuitement sur le site Auvio", annonce la chaîne. Avant de rejoindre toutes les captations réalisées cet été dans le cadre du théâtre des Doms dans le Pass Culture, dont la clé est donnée au public pour la somme de 3,95€ par mois.

D’autres écrans semblent gagnés par la folie des planches. RTL-TVI a embrayé timidement le mouvement en proposant le week-end dernier "Tuyauterie" de Philippe Blasband, avec Charlie Dupont et Tania Garbarski, pièce également reprise dans l’offre plus élargie de Voo (cf ci-dessous). On parle d’une dizaine de propositions de la chaîne privée mais l’agenda précis n’en a pas encore été arrêté…



Après les films et documentaires, l’offre théâtrale de Voo

La plateforme propose une sélection de pièces récentes et classiques ayant connu un grand succès tant auprès de la critique que du public. Le catalogue comportera des spectacles variés, dont des créations belges et des succès populaires de la scène belge et française.

Comme Voo le fait pour ses offres cinéma, de nouvelles pièces s’ajouteront à la sélection chaque mois. Deux nouveautés belges sont déjà présentes dans le catalogue théâtre de Voo : le spectacle de Bruno Coppens "La vie est un destin animé" et "Deux hommes tout nus" de Sébastien Thiéry. Et pour célébrer le lancement de cette nouvelle offre, Voo propose la deuxième pièce gratuitement durant tout le mois de novembre.

Du bon et du belge

A partir de décembre, une quinzaine de spectacles seront proposés aux abonnés. Ils pourront, entre autres, visionner la pièce "Tuyauterie" de Philippe Blasband, une comédie érotique et drôle menée par le duo Charlie Dupont et Tania Garbarski.

Les amateurs de théâtre retrouveront également "Lettres à un jeune poète" de Rainer-Maria Rilke, "Mademoiselle Julie" d’August Strindberg, "Bain Zen" de Bruno Coppens et "Tout au bord" de Bernard Cogniaux et Marie-Paule Kumps.

Les spectacles, disponibles en simple ou haute définition, sont proposés pour un prix variant entre 2,95€ et 5,95€. Du bon, du belge, du classique ou du récent pour profiter des arts de la scène depuis son canapé.