Mimie Mathy, au plus haut

TVW
Mimie Mathy, au plus haut

La RTBF dresse un portrait touchant de la comédienne. La Une, 20h50. 

Réussir dans le monde artistique n’est déjà pas facile pour le commun des mortels. Alors, quand on n’entre pas dans le "moule", c’est d’autant plus difficile. Mimie Mathy partait avec un handicap, sa différence due à sa petite taille. Pourtant, sa volonté et ses choix en ont fait une des personnalités préférées des Français. Comment cela se fait-il ?

Au travers d’un portrait d’environ une heure quarante, les téléspectateurs découvriront le parcours de celle qui a fait rêver des milliers de personnes.

Le reportage suit chronologiquement la vie de l’artiste. En s’intéressant d’abord à ses débuts et sa situation familiale, les réalisateurs Laurent Boyer et Laurence Gerbi montrent la ténacité et la force qui ont forgé la jeune femme dès son plus jeune âge. Ne pouvant qu’accepter son sort (dit comme ça, cela semble dramatique, mais ça ne l’est pas), elle s’est lancée dans ce qui la passionnait depuis toujours : le métier de comédienne.

A travers le regard des autres

Rien n’est éludé, tant au niveau de sa vie professionnelle qu’à celui de sa vie familiale. Et le message est limpide : quand on veut, on peut, quelles que soient les apparentes difficultés qui se présentent.

Après avoir vu le reportage, on pourrait se dire que ce fut facile pour elle, mais elle ne doit tout cela qu’à son caractère fort et à sa volonté sans faille.

Pour comprendre la personnalité de Mimie Mathy, le reportage est agrémenté de nombreux témoignages. Sa famille, des amis, des mentors, des collègues, partenaires, tous y passent. Ce sont ces personnes qui, parce qu’elles sont aux côtés de Mimie Mathy, vont faire découvrir aux spectateurs la personne qu’il y a derrière ce personnage.

Il est intéressant de voir comment des rencontres professionnelles se créent pour devenir des amitiés solides. Parce que, oui, le milieu artistique n’est pas facile, mais il est évidemment précieux de se faire des alliés de taille. De Philippe Bouvard à Line Renaud en passant par Benoist Gérard, son époux, ce Ma vie en Super 8 H H fait le tour des témoignages pleins d’émotions.

Le schéma narratif est classique mais il fait mouche. Parce que, au final, qu’on apprécie la personnalité de Mimie Mathy ou non, son parcours reste admirable.

Et ce qui marque dans le reportage, c’est de voir à quel point elle ressemble à l’image que les gens se font d’elle, ce qui ne fera que renforcer la relation entre la comédienne et son très large public. C’est certain, elle a un ange gardien.TVW