Hanouna et TPMP risquent une amende de 3 millions d'euros

Cyril Hanouna multiplie les dérapages dans son émission et le CSA, gendarme de l'audiovisuel, pourrait le sanctionner très lourdement !

Rédaction en ligne
TPMP
©Cyrille George

Cyril Hanouna multiplie les dérapages dans son émission et le CSA, gendarme de l'audiovisuel, pourrait le sanctionner très lourdement !


Une émission de Touche Pas à Mon Poste! sans dérapage, c'est comme un match de foot sans but. Il y a un goût de trop peu. Enfin , c'est sûrement ce que pensent Hanouna et l'équipe de producteurs. Car il faut bien le dire, depuis quelques mois, c'en est même devenu leur fond de commerce. 

Les plaintes depuis la rentrée se sont entassées au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA). Le Parisien  cite les exemples "du canular morbide du 3 novembre, du baiser contraint sur le sein d'une figurante non consentante du 14 octobre ou encore de l'humiliation de Mathieu Delormeau traité de pleureuse le 27 septembre..." D'après les chiffres révélés par le quotidien français, sur les 36.000 plaintes reçues cette année, 6.711 concernaient TPMP, soit une plainte sur six !

Résutat, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a décidé de sévir. Et les sanctions pourraient bien faire mal à la bande à Baba . Selon le quotidien français, l'émission pourrait être interdite aux moins de 12 ans ou encore être reléguée en deuxième partie de soirée, vers 22h30, ce qui ferait chuter l'audience. 

Enfin, la punition pourrait aussi être financière, environ 3 millions d'euros. 

Correction : Plusieurs médias qui ont révélé l'affaire ont d'abord parlé d'un chiffre de 320 millions d'euros d'amende. C'est le chiffre que nous avions également publié. Il semble aujourd'hui que le chiffre de 3 millions soit celui envisagé par le CSA. Nous corrigeons donc notre titre et notre article. 

La confusion provient du règlement du CSA qui estime l'amende à 3% du chiffre d'affaires de la chaine (C8) et non du groupe (Vivendi). Dans le premier cas, ce serait 3 millions d'euros, dans le second, 320 millions d'euros.