"Nuit debout", merci qui ? "Merci Patron" !

Virginie Roussel
NUIT DEBOUT
©© Upside Télévision

Tentative de compréhension du mouvement populaire, à 20h45, sur France 5.

France 5 revient sur ces quatre mois aux cours desquels des Français se sont réappropriés l’espace public. Fin mars 2016, à la tombée de la nuit, cadres ou employés, jeunes ou retraités se retrouvaient place de la République, à Paris. Au-delà de ce qui les distinguait, ils se réunissaient tous pour réaffirmer que les politiques ne les représentaient plus et qu’ils étaient prêts à reprendre leur vie en main.

"Pendant 100 jours et 100 nuits, Sylvain Louvet et Aude Favre ont plongé au cœur de ce mouvement social d’un nouveau genre", explique France 5. Pour donner un visage à "Nuit debout", ils se sont attachés à quelques anonymes. De jeunes actifs sur les réseaux sociaux, une jeune cadre, placée sur le devant de la scène, qui s’est notamment interposée au moment où des actions violentes se commettaient… Un procédé qui rend sensible le sujet, mais qui ne le sonde pas nécessairement en profondeur. Les réalisateurs ont même posé trois questions à Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, dont la loi a nourri la contestation générale. Elle se contentera de rappeler sa position de ministre dont la loi est finalement passée contre vents et marées.

François Ruffin et Frédéric Lordon, des meneurs ?

Enfin, la parole est donnée à deux personnages clés. "Nuit debout"* raconte que le mouvement est né de la sortie du film "Merci Patron", en février 2016. Une "comédie documentaire" de François Ruffin, fondateur du journal "Fakir". Les Klur sont un couple au chômage. Leur usine, qui fabriquait des costumes Kenzo appartenant au Groupe LVMH, a été délocalisée. Aujourd’hui, ils risquent de perdre leur maison. François Ruffin, ambitionne de les sauver en plaidant leur cause à l’assemblée générale de LVMH et auprès de son PDG, Bernard Arnault.

Frédéric Lordon, économiste et philosophe, figure intellectuelle de "Nuit debout", est le second personnage emblématique. Il tient notamment un blog "La pompe à phynance Contre le système bancaire-actionnaire" sur le site du "Monde diplomatique".

Si ce documentaire produit par Upside avec la participation de France Télévisions met de l’ordre dans l’esprit de ceux qui se seraient un peu perdus dans ce grand désordre, il ne livre finalement aucune analyse sérieuse quant à la manière dont ce mouvement citoyen dit "spontané" a réellement pris racine avant de s’essouffler.