Comment le jeu vidéo nous balade

Comment le jeu vidéo nous balade
©pexels
Dossier réalisé par Erwan Cario et Marius Chapuis © Libération
Parangon du jeu narratif, "Heavy Rain" a plongé en 2010 le monde du jeu vidéo dans une crise d’hystérie, polarisant les avis à l’extrême. D’un côté, l’extase : ce thriller à embranchements qui faisait une large place aux choix du joueur opérait soudain la fusion du jeu et du cinéma au point de faire "passer le jeu vidéo, et le joueur par la même occasion, à l’âge adulte" ("Libération"). Son créateur, le Français David Cage, devenait aussitôt "le Bergman du jeu vidéo" ("Wired")....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet