Pedro Alonso (La Casa de Papel): "Berlin est un chaman malfaisant"

Karin Tshidimba, à Monte-Carlo
Si le personnage de Berlin est à ses yeux, un être dangereux, son interprète, Pedro Alonso, tient davantage du moine tibétain et accorde beaucoup d'importance au fait "d'être en paix et serein". Et pour lui, cela passe par l'écriture et la peinture. Rencontre avec le comédien...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité