Emmanuel Tourpe (Arte) : "La cancel culture est un nouveau fascisme"

Emmanuel Tourpe publie un recueil de chroniques pour réapprendre à penser en profondeur. Face au zapping perpétuel, le philosophe prône le temps long. À bas le manichéisme, vive le dialogue constructif.

Emmanuel Tourpe (Arte) : "La cancel culture est un nouveau fascisme"
©Debby Termonia
Docteur en philosophie, enseignant à l’université de Strasbourg, directeur de la programmation d’Arte, Emmanuel Tourpe publie Un temps pour penser et un temps pour parler (Éditions Racine) , une série de chroniques...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet