Un cas de Covid sur le tournage de Koh-Lanta All Stars

Les médias locaux annoncent qu'un membre des équipes d’Adventure Line Productions a été évacué dimanche du site de tournage en Polynésie française pour être hospitalisé à Tahiti.

Un cas de Covid sur le tournage de Koh-Lanta All Stars
©TF1

Les mesures ont beau être extrêmement strictes, les mises à l'isolement scrupuleusement respectées et les contrôles fréquents, un membre des équipes d'Adventure Line Productions, qui tourne actuellement la future saison de Koh-Lanta à Tahiti, a dû être évacué dimanche du site de tournage en Polynésie française.

C'est Tahiti Infos qui a révélé l'affaire: alors que l'équipe est installée depuis quelques jours dans le lagon des îles de Raiatea et de Taha’a, un membre de l'équipe de tournage de l’édition "all stars"" - édition anniversaire des 20 ans de Koh-Lanta, a été testé positif et a rejoint le centre hospitalier de Taaone, sur l’île de Tahiti.

Selon Tahiti Infos, cette personne n'a pas effectué sa phase d'isolement sur l'île de Tahiti, contrairement à d'autre membres de l'équipe mais l'a effectuée sur une autre île qu'il a rejoint via un vol privé avec une autre partie des membres d'Adventure Line productions. Une enquête a donc été ouverte pour s'assurer que personne d'autre à Raiatea et Taha’a n’a été contaminé. Toujours selon nos confrères de l'autre bout du monde,d’autres membres de la production auraient été testés positifs au Covid-19 il y a quelques jours durant la phase d’isolement à Tahiti.

"Il y a une bulle qui a été mise en place pour les personnes de “Koh-Lanta”, ceux qui participent aux jeux et l’équipe technique. C’est extrêmement rigoureux dans le suivi de la détection", a assuré le Haut-commissaire de la République en Polynésie française Dominique Sorain.

A l'automne dernier, lors du tournage de "Koh-Lanta, les armes secrètes", aucun cas de Covid n'avait été détecté et le tournage avait pu se dérouler sans encombres. 

L'édition en cours de tournage devrait être diffusée à l'automne prochain. Les 20 candidats (et quatre "réservistes") se sont envolés pour Tahiti le 8 avril dernier.