"HPI" surfe joyeusement sur la vague des enquêteurs aux profils "différents"

Audrey Fleurot s’amuse en femme à haut potentiel intellectuel. La Une, 20 h 30.

"HPI" surfe joyeusement sur la vague des enquêteurs aux profils "différents"
En télescopant par mégarde un dossier criminel dans le commissariat qu’elle est en train de nettoyer, une femme de ménage survoltée et atypique (Audrey Fleurot) débusque de nombreuses incohérences qu’elle s’empresse d’épingler sur le tableau d’enquête...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité