Jacques Audiard, l’irrésistible exploration d’un cinéaste désenchanté

Jacques Audiard, le cinéma à cœur: un documentaire à découvrir ce dimanche à 22h55, sur Arte.

Romain Duris et Audiard sur le tournage du film “De battre mon cœur s’est arrêté”.
Romain Duris et Audiard sur le tournage du film “De battre mon cœur s’est arrêté”. ©© Jean-Claude Lother
Après avoir longtemps nié l’évidence, Jacques Audiard embrasse à 42 ans la carrière de cinéaste. Il a d’abord fui le cinéma, qui a englouti son père, le dialoguiste Michel Audiard, pour lui préférer l’enseignement. Mais la fac l’ennuie rapidement, comme le rappelle son condisciple Louis-Charles Sirjacq dans ce portrait léché et intimiste signé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet