Sophie Davant, copine d’après

L’animatrice télé française, qui connaît un succès imprévu avec "Affaire conclue", affirme sa liberté de pré-sexa sexy, appréciant Onfray et les gilets jaunes.

Sophie Davant, copine d’après
©BELGA
Luc Le Vaillant © Libération
L’intérêt s’est cristallisé quand on a réalisé que Sophie Davant avait un magazine à son nom et qu’elle était devenue la déclinaison locale de l’opulente américaine Oprah Winfrey. Pour ses éditeurs, l’idée est simple : il s’agit d’adapter sur papier le concept d’influenceuse...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité