"Plus c’est gros, plus ça passe": ce mensonge qui a valu à Alessandra Sublet de devenir une vedette de la télé

Alessandra Sublet, qui vient de sortir son livre "J’emmerde Cendrillon", présente le 2e numéro de "Duos Mystères" ce samedi soir, à 21h05 sur TF1.

DUOS MYSTÈRES
©Š Gaffiot-Moreau / Bestimage

Chanter en duo mais sans savoir avec qui, tel est le nouveau concept de l’émission de TF1 à mi-chemin entre The Voice et Mask Singer. Après le succès du premier numéro en février dernier, la première chaîne française remet le couvert. Au programme ce soir ? Du Louane, Kendji Girac, Jérémy Frérot, Raphael mais aussi Bénabar, Clara Luciani ou Josiane Balasko. Quant à ceux qui se cachent dans le tube… mystère ! Pour des rencontres artistiques auxquelles les téléspectateurs se prennent au jeu.

Aux commandes ? Alessandra Sublet, qui n’en finit plus de faire parler d’elle (non pas depuis la rupture avec son compagnon Jordan Deguen) mais depuis la sortie de son deuxième bouquin J’emmerde Cendrillon qui fait un pied de nez à toutes les idées reçues. Ou quand l’animatrice a transformé son prénom (Alexandra en Alessandra) pour ne pas passer inaperçue. Pour preuve, Alessandra Sublet se sent à sa place aujourd’hui sur le petit écran comme elle le confiait récemment dans nos colonnes. "Parce que, malgré les embûches, j’ai toujours suivi mes envies. J’ai fait des choix dans ma vie professionnelle qui ont étonné beaucoup de gens, notamment lorsque j’ai quitté C à vous. On me disait : ‘Tu vas être finie, tu ne vas plus rien faire.’ Mais, c’était la bonne décision parce que je la prenais d’abord pour m’épanouir personnellement. Il y a plein de moments de ma vie où, contre l’avis de tous et le regard moralisateur des autres, j’ai su avancer. Parfois, je me suis plantée mais je me suis relevée."

"Plus c’est gros, plus ça passe"

Son envie de réussir dans le milieu l’a en effet poussée à mentir à plusieurs reprises. Pour obtenir un stage chez MTV à New York (alors qu’elle parlait à peine anglais, sur son visa (elle a fini par se faire expulser des États-Unis) ou encore lors de ce casting pour l’émission Combien ça coûte, en 2003. Dont C à vous a dévoilé des extraits récemment. On la voit se présenter devant la caméra. "Je m’appelle Alessandra, j’ai 26 ans. J’ai passé un bac littéraire et enchaîné avec des études de journalisme, ce qui m’amène ici aujourd’hui", commence-t-elle en assurant avoir "aussi eu l’occasion de travailler en radio, toujours à New York avec un fameux présentateur qui est Howard Stern." "Tout en minauderie, la petite, et tout en bidonnerie parce que je n’avais évidemment jamais travaillé en radio avec Howard Stern", a ensuite expliqué Alessandra Sublet à Anne-Elisabeth Lemoine, précisant : "Mais qui va aller le prouver ? En plus je cite Howard Stern, c’est quand même énorme et personne n’a réagi." L’animatrice ("qui n’a jamais menti ?" se défend-elle) a ainsi appliqué ce qu’on lui avait toujours dit : "Plus c’est gros, plus ça passe." Et c’est passé comme une lettre à la poste ! Alessandra Sublet a été embauchée dans l’émission de TF1. "Quand, à la fin de ce casting, Christophe Dechavanne m’a rappelé deux jours après et que les équipes m’ont dit ‘Tu démarres à la rentrée’, c’est-à-dire deux mois après ce casting, en direct sur l’une des émissions qui faisait le plus d’audience à l’époque, je me suis dit : ‘Ils sont aussi barjo que moi en fait, donc nous allons bien nous entendre’." Elle conclut alors qu’elle a fait cela car ce métier est sa passion. "J’ai eu tellement peur à mon premier direct, c’était horrible… C’est passé parce que je crois que j’avais trouvé ma vocation."