Une grande première pour les séries Marvel: c'est officiel, Loki est bisexuel

Les fans des comics Marvel le savaient depuis longtemps, mais c'est la première fois que c'est confirmé au niveau des fictions pour le grand ou le petit écran.

Une grande première pour les séries Marvel: c'est officiel, Loki est bisexuel
©Disney

La série Loki pourra-t-elle encore être diffusée en Hongrie, suite à la promulgation de sa nouvelle loi qui interdit de montrer l'homosexualité aux mineurs ? Dans le premier épisode de la série qui lui est consacré, un dossier de la TVA (Time Variance Agency, qui combat tous ceux qui veulent introduire des déviations dans la ligne du temps unique), il était déjà précisé en anglais que le dieu de la Malice était "gender fluid" (en clair, qu'il n'est pas lié à un genre fixe). Une notice passée un peu inaperçue.

Dans le troisième volet de ses aventures, les choses sont dites plus clairement. Interrogé sur ses conquêtes ("Il devait s'agir de futures princesses ou peut-être d'un autre prince...") par L'Enchanteresse, Loki reconnaît répond: "Un peu des deux." Rien de bien surprenant pour les fans, puisque dans le comics de 2014, Odin disait à propos de ses trois enfants, Thor, Hérla et Loki: "Mon fils et ma fille, et mon enfant qui est les deux." Mais cette fois, c'est dit dans la série la plus populaire de Marvel sur Disney+. Et la réalisatrice de l'épisode, Kate Herron, s'en est réjouie sur Twitter: "A partir du moment où j'ai rejoint Loki, il était très important pour moi, c'était mon but, de faire savoir que Loki est bisexuel. Cela fait partie qui il est et qui je suis aussi. Je sais que c'est un petit pas, mais je suis heureuse de pouvoir dire que ça fait désormais partie du canon du MCU."

La comédienne Sophia Di Martino a aussitôt relayé le message, en ajoutant: "Et regardez ce merveilleux éclairage." On y voit assortiment de rose, de mauve et de bleu. Ce qui correspond à ce qu'on appelle le "Bisexual lighting" à Hollywood, une manière visuelle de dénoncer la sous-représentation des bisexuels au cinéma ou à la télévision.

Et ce n'est qu'un début. Ainsi, dans The Eternals, le film de Chloe Zhao attendu dans nos salles le 3 novembre, Phastos est présenté comme le premier super-héros gay des films Marvel. Que cela plaise ou non à certains, la diversité est en train de s'imposer partout dans les fictions.