Le Moyen-Âge n’avait rien d’un âge sombre

La vie au temps des châteaux forts/ La Trois, 20h35

Le Moyen-Âge n’avait rien d’un âge sombre
Oubliez Les visiteurs, les dents gâtées et les odeurs corporelles qui piquent le nez. Le Moyen-Âge souffre, mille ans plus tard, de préjugés que Philippe Vergeot, le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité