La puissance du mental, dans la préparation des athlètes pour les JO

Documentaire. Dans la tête des champions/ Arte, 22h25

placeholder
© J.-Y. Cauchard - Kino Presse

Les émotions, les sensations ont longtemps été considérées comme des freins à la "réussite". À l’horizon des Jeux Olympiques de Tokyo, des préparateurs sportifs d’athlètes de haut niveau et des neuroscientifiques prouvent le contraire. Le physique étant limité, c’est le cerveau qui pourrait faire la différence, à condition d’apprendre à le connaître et à se connaître soi-même.

Techniques de perception de soi, introspection, méditation, visualisation, observation, neurostimulation… Le documentaire de Jean-Yves Cauchard propose un tour d’horizon des méthodes utilisées par les athlètes pour optimiser leurs capacités, dépasser la douleur, réduire le stress, mettre en place la concentration. Pour l’illustrer, il s’appuie sur les témoignages de sportifs, les explications de préparateurs mentaux et les découvertes des neurosciences. Les interventions claires et concises, les animations permettent de comprendre le processus. Même si l’on aimerait en savoir encore davantage…

Neurosciences et psychologie

L’homme est contraint dans certaines limites physiques et physiologiques. Il ne courra jamais aussi vite qu’un guépard. Mais il existe des techniques pour se surpasser. Le préparateur mental du Cercle des Nageurs de Marseille expérimente la méthode qui repose sur le bien-être et l’ancrage d’un souvenir chargé en émotions au plus profond de son cerveau associé à un mot. Le nageur Florent Manaudou affirme que c’est en partie grâce à cette préparation qu’il a pu se qualifier au JO de Tokyo.

Ce documentaire d’Arte permet aussi de découvrir de jeunes champions qui pourraient accéder au podium : le kayakiste Maxime Margely ; le pentathlonien Marvin Dogue, 26 ans, grand espoir allemand et l’impressionnante Taïs Boura, gymnaste française de 15 ans.

En 1900 déjà, le baron Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes, inspirés des Jeux de l’Antiquité à Olympie, en Grèce, avait écrit un article intitulé "la psychologie du sport". Aux États-Unis, les méthodes du grand préparateur mental Bud Winter sont parvenues aux oreilles de l’armée américaine qui l’a enrôlé dès 1941. Bud Winter a permis aux pilotes de se relaxer et d’être moins stressés au moment de l’assaut de Pearl Harbor pour remporter la guerre. La médiation peut aussi s’éloigner de ses origines spirituelles pour servir des objectifs guerriers.