"C'est vraiment honteux", "trouvez un nouveau commentateur": un commentateur de Sporza critiqué pour ses propos sur Simone Biles

Le commentateur de la chaîne flamande s'est fait incendier sur les réseaux sociaux.

"C'est vraiment honteux", "trouvez un nouveau commentateur": un commentateur de Sporza critiqué pour ses propos sur Simone Biles
© IMAGO

Dirk Van Esser, commentateur sportif invité sur la chaîne flamande Sporza, a reçu de vives critiques ce mardi suite à ses commentaires quant à la santé mentale de Simone Biles. Pour rappel, la gymnaste américaine, considérée comme la meilleure gymnaste de tous les temps, a décidé de se retirer de la finale par équipe après après son passage au premier agrès, le saut.

La gymnaste de 24 ans a assuré avoir dû se retirer à cause de problèmes de santé mentale. Après la compétition, où les Etats-Unis ont fini en seconde position, Simone Biles est revenue sur qu'il s'était passé. "Je dois faire ce qui est bon pour moi et me concentrer sur ma santé mentale et ne pas compromettre ma santé et mon bien-être", a-t-elle précisé.

Selon le commentateur Dirk Van Esser, la gymnaste aurait "laissé tomber son équipe". C'est en tout cas ce qu'il a dit lors de la diffusion en direct, lors d'une discussion avec sa co-présentatrice, Inge Van Meensel, qui indiquait que la cause du départ de Simone Biles n'était pas claire. "Est-ce un problème médical ou un problème mental ? Un problème mental est en fait aussi un problème médical ?", s'interrogeait-elle. Dirk Van Esser lui a alors répondu qu'un problème mental était "difficile à évaluer", mais "pouvait aussi être simulé, pouvait aussi être utilisé". "Si je n'ai pas envie de continuer, ai-je un problème mental ou un problème médical ?", a-t-il ensuite ajouté, provoquant un léger malaise auprès de sa co-présentatrice.

Rappel à l'ordre

Sur Twitter, certains internautes ont trouvé ces propos "indignes de la VRT", tandis que d'autres ont invité la chaîne à "trouver un nouveau commentateur". "C'est vraiment honteux", "ce n'est vraiment pas si difficile d'être un être humain décent", ont écrit ces autres personnes.



La VRT a quant à elle déclaré qu'elle allait avoir une discussion en interne avec Dirk Van Esser après ses remarques pendant la diffusion en direct de la finale par équipe de la gymnastique féminine des Jeux olympiques. "Les commentaires ne correspondent pas à la façon dont nous, à la VRT et à Sporza, pensons aux problèmes mentaux", affirme le porte-parole de la chaîne, Hans Van Goethem.

Sur le même sujet