Europe 1 se sépare d'une de ses voix historiques

Julie Leclerc allait fêter ses 50 ans de carrière sur la station française.

Europe 1 se sépare d'une de ses voix historiques
©REPORTERS

Sa voix a bercé les oreilles des auditeurs d’Europe 1 pendant près de 50 ans. Elle n’y fêtera toutefois pas son demi-siècle d’antenne. Selon les informations du Figaro et du Monde, Julie Leclerc, 71 ans, a été licenciée suite à la reprise de la radio française par Vincent Bolloré. Europe 1 perd ainsi l’une de ses voix historiques.

En 1972, celle qui se faisait tout simplement appeler “Julie” débarquait sur la station qu’elle a marquée en y revêtant le costume de meneuse de jeu, sorte de speakerine qui faisait la transition entre les émissions et les coupures publicitaires. Un poste qui fait partie de l’ADN d’Europe 1 depuis ses débuts mais qui est passé à la trappe, il y a peu, au profit de simples jingles.

En 50 ans, Julie Leclerc aura passé le micro à plusieurs personnalités de l’univers radiophonique et télévisuel telles que Michel Drucker, Laurent Ruquier, Nikos Aliagas, Jacques Pradel, Jean-Marc Morandini ou encore Marc-Olivier Fogiel.

L’animatrice aurait été licenciée jeudi dernier, jour où l’humoriste Nicolas Canteloup, son acolyte sur les ondes, a appris qu’il ne rempilerait pas avec sa chronique La revue de presque à la rentrée.

Leurs départs forcés s’ajoutent à ceux de Matthieu Belliard, remplacé par Dimitri Pavlenko à la rentrée, Patrick Cohen, Pascale Clark, Anne Roumanoff ou encore Bertrand Chameroy.

Sur le même sujet