Delon, Poelvoorde et Depardieu "insupportables" sur le tournage du film "Astérix aux Jeux Olympiques": le réalisateur se confesse

Les trois stars du cinéma n’auraient pas été très agréables sur le tournage.

Delon, Poelvoorde et Depardieu "insupportables" sur le tournage du film "Astérix aux Jeux Olympiques": le réalisateur se confesse
© EPP / REPORTERS

Toutes les grandes stars ont leurs petits caprices. Mais, quand trois immenses acteurs se retrouvent à l'affiche du même film, il faut parfois avoir les nerfs solides. Dans une interview accordée à BFM TV, le réalisateur Thomas Langmann avoue ne pas avoir gardé un bon souvenir du tournage d'Astérix aux Jeux Olympiques en 2008. Selon lui, Gérard Depardieu, Alain Delon et Benoît Poelvoorde étaient tout bonnement "insupportables", se livrant à une véritable bataille d'ego.

L'homme a ainsi qualifié l'acteur belge de "fainéant". "Il ne voulait pas improviser. Alors qu'il était ravi de jouer Brutus, de jouer avec Delon, tout d'un coup, il a vrillé. Il n'assumait plus. Il a beaucoup plombé le film, alors qu'il avait été un amour sur Le Boulet", explique Thomas Langmann avant de charger les autres stars du casting.

Gérard Depardieu voulait, quant à lui, "en faire le moins possible", continue-t-il. Celui qui incarne André Arnel dans Mon père, ce héros refusait de se faire maquiller et ne connaissait pas ses textes.

Enfin, Alain Delon était du genre à tout vouloir contrôler sur le tournage et en dehors. L’acteur a même refusé que Thomas Langmann se rende sur le plateau pendant trois jours après une discorde au sujet de la promotion du film. Le tournage n’a donc pas été une partie de plaisir...

Sur le même sujet