Basketball Belgium et les Belgian Cats demandent la démission d'Eddy Demarez, la VRT le suspend

La VRT a suspendu le journaliste sportif Eddy Demarez, a confirmé la chaîne publique flamande dimanche.

Basketball Belgium et les Belgian Cats demandent la démission d'Eddy Demarez, la VRT le suspend
©D.R.
Belga

Basketball Belgium, la fédération belge de basket, et les Belgian Cats, l'équipe nationale féminine, ont réagi dimanche après les déclarations du journaliste de Sporza Eddy Demarez samedi. "Nous demandons instamment que M. Demarez démissionne de ses fonctions de journaliste et, s'il refuse, que la VRT résilie son contrat de travail", pouvait-on lire dans un communiqué conjoint. "Les déclarations de M. Demarez au sujet de nos athlètes olympiques sont inacceptables. Celles-ci sont non seulement très offensantes pour les Belgian Cats mais aussi pour un public beaucoup plus large. Ses propos touchent tous ceux qui font l'objet de discrimination, non seulement dans le sport, mais aussi au-delà."

"Basketball Belgium et les Belgian Cats se posent la question de savoir si une personne qui exprime de telles opinions peut encore fonctionner de manière crédible en tant qualité de présentateur et représentant de notre opérateur. Nous sommes convaincus que la réponse est non, et nous demandons donc instamment que M. Demarez démissionne de ses fonctions de journaliste et, s'il refuse, que la VRT résilie son contrat de travail", a ajouté le communiqué.

Les Cats ont refusé des excuses par vidéoconférence, estimant "ne pas vouloir perdre ce temps avec M. Demarez" et ayant l'impression "que cela ne suffira pas" et qu'elles ne pouvaient "pas s'en satisfaire". Malgré tout, l'équipe nationale, médaillée de bronze au dernier Euro et éliminée en quarts de finale des JO, souhaite "collaborer encore plus avec VRT/Sporza pour un changement de mentalité concernant l'égalité et la discrimination dans le sport".

Les Cats, rentrées samedi en Belgique "vidées physiquement mais surtout mentalement", se sont exprimées via Emma Meesseman, figure de proue sportive mais aussi porte-parole de l'équipe. "Les paroles irrespectueuses et blessantes de M. Demarez ont été un coup dur que nous ne pouvons tout simplement pas accepter et qui marqueront encore longtemps l'apogée de notre carrière. Heureusement, nous sommes fortes ensemble en tant qu'équipe et avec nos supporters. C'est l'un des nombreux exemples pour lesquels nous continuerons à nous engager en faveur de l'égalité. La nouvelle génération arrive, avec les bonnes valeurs et avec le respect pour chacun", a déclaré la Flandrienne.

Koen Umans, directeur général des Cats, estime que l'équipe est malgré tout "au-dessus de ces déclarations". "Elles font mal mais elles nous donnent la force de nous consacrer encore plus à l'égalité des chances dans tous les domaines. Les Cats prendront l'initiative de se saisir de cette thématique dans l'année à venir et de se présenter comme des figures de proue au niveau local, national et international."

Lors de la diffusion de la réception des médaillés olympiques et d'une partie de la délégation belge de retour de Tokyo samedi après-midi via la chaîne Facebook Live de Sporza, le journaliste sportif Eddy Demarez s'est laissé aller à des commentaires insultants envers les Belgian Cats.

Dimanche, la VRT a suspendu son journaliste, qui ne sera plus actif au sein de la chaîne pour une durée qui n'a pas été précisée. La mesure a été annoncée par l'administrateur délégué de la VRT Frederik Delaplace dans un courriel interne aux collaborateurs. L'information a ensuite été confirmée par la chaîne.


Sur le même sujet