Le testament de Gorbatchev

"Gorbatchev - En aparté", un documentaire à découvrir ce mardi à 20h50 sur Arte.

Gorbatchev en aparté
©© Vertov

"Le plus important c'est la vie, c'est tout. Après il faut voir ce qu'on en fait, ce qu'elle fait de nous." À 90 ans, dans un état de grande faiblesse physique et de grande lucidité mentale, Mikhaïl Gorbatchev se livre, nous fascine, nous touche. L'homme d'État se raconte depuis sa prise du pouvoir, en 1985 jusqu'à sa démission après la chute de l'URSS, en 1991. Le dernier dirigeant de l'URSS apparaît dans toute sa gravité, son autorité, son sens politique et son humour aussi. Il évoque Vladimir Poutine, Ronald Reagan… Et s'il conchie les débordements alcoolisés de Boris Eltsine, il parle franc, sans jamais se laisser entraîner par la démesure dans le propos.

Le réalisateur Vitaly Mansky admire ouvertement l'œuvre de démocratisation de Mikhaïl Gorbatchev et se montre critique à l'égard de la politique de Vladimir Poutine (Poutine, l'irrésistible ascension). Il n'hésite cependant pas à pousser Gorbatchev dans ses retranchements. Il l'interroge sur le ressentiment de compatriotes à son égard, le confronte à ses échecs. Son dispositif ne se contente pas de dresser un bilan politique et historique ; il filme l'homme dans une intimité qui restaure toute son humanité. Et c'est dans sa faiblesse qu'apparaît une autre grandeur.

Quel genre d’homme êtes-vous ?

Quand il a démissionné de ses fonctions de président de l’URSS, Mikhaïl Gorbatchev ne possédait qu’un appartement relativement modeste à Moscou. Il est aujourd’hui logé à vie par l’État. Dans cette grande villa, Mikhaïl Gorbatchev souffre du diabète. Il est devenu dépendant de ses proches et employés. Un ascenseur a été installé par ses amis quand ils ont appris qu’il avait besoin de presque une heure pour regagner sa chambre au premier étage.

Au mur, plusieurs portraits de son épouse Raïssa, morte d’un cancer en 1999. Sans fard, il livre de puissantes anecdotes de leur intimité. Il manifeste aussi tout son amour pour ce grand-père passé par les geôles staliniennes. Il raconte combien il a donné à ses filles pour qu’elles puissent s’acheter un appartement à la mort de leur mère, des enfants absents de ce documentaire tourné lors d’un jour de l’an.

Vitaly Mansky vit en Lettonie. Né en 1963 à Lviv, en Ukraine, ce documentariste et cinéaste couronné de succès a réalisé plus de vingt films primés. Sa proximité non masquée avec Gorbatchev, notamment par le tutoiement, renouvelle aussi l’art et la manière de mener un entretien. Le sien est historique.