En pleine interview face à Deborsu, un dealer s'en va pour... vendre de la drogue

Une scène cocasse dans l'émission de RTL/TVI.

En pleine interview face à Deborsu, un dealer s'en va pour... vendre de la drogue
©Belga/ Tik Tok
Rédaction

Dans l'émission "C'est pas tous les jours dimanche", Christophe Deborsu a interrogé un homme à propos des "contrôles de police intempestifs basés sur la couleur de peau". Pour le jeune homme, ces contrôles sont trop réguliers. "Je suis contrôlé minimum quatre fois par jour", a-t-il expliqué.

Le journaliste lui a demandé pourquoi il se fait contrôler aussi souvent. Le jeune homme a alors répondu: "Je traîne dans la rue, je fais ma journée". Christophe Deborsu lui a rétorqué:"Sans faire de délit?" Après un long silence, l'homme a avoué vendre de la drogue "car il faut bien manger." "Quand j'ai de la drogue, c'est normal que je me fasse arrêter, mais si je n'en ai pas, pourquoi je me fais contrôler? Parce que j'ai l'air suspect?", s'est-il justifié.

Alors que l'échange se poursuivait, le dealer a décidé de stopper brusquement l'interview. "On m'attend, je suis désolé. On vient de m'appeler deux fois", a-t-il annoncé. Le journaliste lui a demandé alors: "On ne vous appelle pas pour de la drogue ?". Ce à quoi l'homme a répondu naturellement. "Si, si, justement. J'ai un client à faire", a conclu l'interviewé.

Sur le même sujet