Énorme coup de tonnerre sur Koh-Lanta !

Attention spoiler ! L’aventurier emblématique a eu "un comportement déloyal", explique Denis Brogniart.

Énorme coup de tonnerre sur Koh-Lanta !
©TF1

Coup de tonnerre ce mardi soir dans Koh-Lanta. Victime de l'élimination de Christelle, à laquelle son destin était lié, Teheiura devait, comme elle, se voir offrir une deuxième chance. Mais, contrairement à sa camarade, le Polynésien n'a pas pu rejoindre Alexandra sur l'île des bannis. Et ce, pour une raison surprenante. Il aurait demandé de la nourriture à des pêcheurs au large et en aurait reçu à deux reprises. Des faits dont a eu vent la production de Koh-Lanta, confirmés par la suite. "Vous comprenez ma surprise, ma stupéfaction", lance Denis Brogniart. "L'une des choses les plus sacrées dans Koh-Lanta, c'est de pouvoir vous procurer de la nourriture par vous-même."

En pleurs, Teheiura reconnaît avoir fait une erreur. "La tentation était trop forte. C'était un moment de faiblesse. Même moi je ne comprends pas pourquoi je lui ai fait (au pêcheur, NdlR) ce signe à ce moment-là", dit-il. Denis Brogniart souligne son incompréhension. "Je ne comprends pas, compte tenu du caractère irréprochable de votre comportement lors des quatre précédentes saisons de Koh-Lanta." Il est vrai que lors de ses différentes participations à l'émission, l'aventurier n'avait jusqu'ici jamais fait un pas de travers et a plutôt toujours été salué pour sa bienveillance et son côté bon joueur. On se rappelle d'ailleurs du Conseil où il avait éliminé son binôme en oubliant de sortir son collier d'immunité.

Ce "comportement déloyal", comme le qualifie le présentateur, mérite "une sanction". Teheiura ne pourra pas bénéficier d'une seconde chance dans l'aventure et rejoint directement la résidence du jury final. "Désolé d'avoir franchi la ligne rouge", s'excuse l'aventurier auprès de Denis Brogniart qui éteint le flambeau. Pour lui, l'aventure est terminée.

Avant même que Koh-Lanta : la légende ne démarre sur TF1, les rumeurs d'une éventuelle tentative de tricherie commise par Teheiura circulaient déjà. Invitée sur le plateau d'Estelle Midi, Alexia Laroche-Joubert, directrice d'Adventure Line Productions, y avait répondu. "Bien évidemment, il y a des candidats qui ont joué avec le règlement. Et dans ces cas-là, on se concerte. On peut, par exemple, arrêter un jeu face à quelque chose. On se réunit et on voit si ça va dans le sens du règlement ou bien contre le règlement", dit-elle avant de s'amuser des bruits de couloir : "C e qui est génial avec Koh-Lanta, c'est qu'il y a toujours plein de rumeurs. Comme vous le savez, il y a eu des chapardages dans les saisons précédentes."

Plusieurs tentatives de tricherie depuis vingt ans

Ce n'est pas la première fois qu'un candidat est accusé de tricherie à Koh-Lanta, parfois à ses dépens. On se souvient de la polémique qu'avait suscitée la découverte d'une arme secrète qui avait permis à Lucie d'éliminer un binôme formé par Vincent et Laetitia dans Koh-Lanta : les armes secrètes. Plusieurs internautes avaient crié au scandale avançant que l'arme secrète avait été placée intentionnellement à côté de la championne de MMA.

Invités dans Touche pas à mon poste en mai dernier, Mohamed (Koh-Lanta Pacifique, en 2005, et Le choc des héros, en 2010) et Sakhone (Koh-Lanta Pacifique, en 2005) ont donné un avis plutôt tranché. "À chaque fois qu'une candidate est en galère, elle est comme par hasard assise à côté du bracelet magique", a déclaré Mohamed. Sakhone ajoute que Koh-Lanta est "entièrement scénarisé" : "On en a la preuve. Ça m'a écœuré. Clairement, la production tire les ficelles."

Rappelons aussi qu'en 2018, lors de Koh-Lanta All Stars, le Belge Javier avait tenté un coup de bluff en fabriquant un faux collier d'immunité pour piéger Nathalie. "Quand on est fichu comme moi, on doit être stratège. Mais j'assume…", avait-il dit à Télé 7 Jo urs. La production ne l'avait pas puni. "La sanction, si sanction il devait y avoir, pourrait plutôt venir des autres aventuriers, qui pourraient le lui faire payer d'une façon ou d'une autre. Ou lui en vouloir", a-t-elle déclaré avant d'ajouter que ce faux collier n'a aucune valeur et n'aurait donc pas été accepté par Denis Brogniart au Conseil.