Pas de 100.000 euros pour le vainqueur de Koh-Lanta: la production aurait la preuve de "diners clandestins" entre aventuriers

La grande finale de Koh-Lanta, la Légende est prévue ce mardi soir sur TF1. Mais selon les informations du Figaro, la nouvelle affaire de tricherie pourrait avoir un impact sur l'issue du programme et du gagnant de cette saison anniversaire légendaire. Une enquête est en cours (des sanctions sont envisagées) et risque de plonger cette saison dans un naufrage sans précédent.

Pierre-Yves Paque
Pas de 100.000 euros pour le vainqueur de Koh-Lanta: la production aurait la preuve de "diners clandestins" entre aventuriers
©TF1

Les 20 ans de Koh-Lanta vont-il signer la fin du jeu phare de TF1? De sombres affaires de tricherie sont en tout cas en train d'écorner totalement l'image des "légendes" de cette saison All-Stars. Après le scandale de la tricherie de Teheiura révélée au grand jour (il avait récupéré de la nourriture auprès de pêcheurs), voilà qu'une deuxième affaire -dévoilée par le Parisien cette semaine- secoue le célèbre jeu de survie. A savoir que des candidats auraient profité de diners copieux chez l'habitant polynésien. La production, qui a eu vent de l'affaire, a même réagi en conséquence. "Depuis quelques semaines, nous avons reçu des informations orales selon lesquelles certains concurrents auraient pu se nourrir ponctuellement par des moyens qui ne sont pas dans les règles de Koh-Lanta", réagissait ainsi ALP, par communiqué mercredi, indiquant continuer à mener l'enquête pour savoir si les faits étaient avérés. "À ce jour, nous n'avons pas encore réussi à réunir assez d'éléments pour confirmer ou infirmer ces informations." Et Adventure Line Productions de poursuivre dans un souci d'équité ("et de non favoritisme") entre chaque aventurier. "Nous avons décidé de mener une enquête auprès des aventuriers présents sur le tournage mais aussi en Polynésie auprès des locaux afin de récolter toutes les informations possibles sur cette affaire, tout comme nous l'avions fait après les bruissements qui circulaient sur le camp au moment du tournage et qui concernaient Teheiura".

Claude et Laurent sont sortis du silence

Rapidement pointé du doigt (ayant perdu "seulement 7 kilos" au lieu des 15 habituels), Claude Dartois a répondu à Public. "Je ne répondrai à cette vendetta contre moi !", s'est-il insurgé en appelant "à ce qu'on apporte les preuves de ces accusations". Si Alix estime que les candidats pointés du doigt sont "accusés à tort", Coumba, elle, ne nie pas l'existence de ces fameux diners clandestins. Quant à Laurent Maistret, il s'est aussi défendu dans les colonnes de TV MAG. "D'estimation, je crois que j'ai perdu 10 kilos. Ça me fait rire quand je vois toutes ces rumeurs disant que j'ai triché en mangeant en dehors du jeu parce que c'est moi qui ai perdu le plus de poids et je l'ai bien senti."

Des virées nocturnes captées par un appareil photo

Selon le Figaro, la production aurait mis la main sur une photo prouvant la présence de cinq aventuriers lors d'une sortie interdite. Les tricheurs se seraient rendus à plusieurs reprises à pied jusqu'au Sunset Beach Motel de l'île de Raiatea où étaient tournés les conseils animés par Denis Brogniart. Un quart d'heure de marche sur une route fréquentée et potentiellement dangereuse en pleine nuit, pour rejoindre des hôtes qui leur auraient servi de copieux repas en leur promettant même de l'argent après leur retour à Paris.

Face à ce qui s'apparente à l'un des plus gros scandales de l'histoire des jeux télé, la finale de ce mardi 14 décembre au soir sur TF1 risque d'avoir un goût amer... Toujours selon Le Figaro, la chaîne et la production réfléchissent à "ne pas désigner de gagnant mardi soir ou du moins, ne pas remettre les 100 000 euros promis au vainqueur." Un scénario totalement inédit et... coiffée au poteau par ALP (Adventure Line Productions), la société de production du jeu.

Des aventuriers auraient-ils acheté leur silence?

Pire, cette affaire de tricherie ne concernerait pas que quelques candidats mais bien l’ensemble des aventuriers. En effet, les personnes ayant participé aux repas clandestins auraient ramené de la nourriture à celles restées sur place, par bonne foi ou pour acheter leur silence. Affaire à suivre... au prochain épisode!