Les mésaventures de "Junior", gamine de 13 ans aux allures de garçon manqué, risée des autres filles à l’école

Les mésaventures de "Junior", gamine de 13 ans aux allures de garçon manqué, risée des autres filles à l’école

Dix ans avant de décrocher la Palme d'or à Cannes avec Titane , Julia Ducournau signait en 2011 un premier court métrage professionnel très prometteur : Junior. À 28 ans, la jeune cinéaste française y racontait le difficile passage de l'enfance à l'adolescence de Justine (campée par l'impeccable Garance Marillier, future actrice principale de Grave). Soit les mésaventures de "Junior", une gamine de 13 ans aux allures de garçon manqué, risée des autres filles à l'école, qui doit faire face aux étranges mutations de son corps, alors que son médecin lui diagnostique une très méchante gastro-entérite. Si méchante que celle-ci lui provoque une inquiétante irritation de la peau et d'abondantes sécrétions visqueuses…

Cinq ans avant Grave, on trouvait déjà chez Ducournau ce goût du genre et du gore pour explorer la question de l'identité féminine. Mais aussi et surtout cette figure de la métamorphose du corps féminin, qui est au cœur de Titane. Mais ici de façon plus convaincante, car nettement moins tape-à-l'œil.

Junior Court métrage Scénario & réalisation Julia Ducournau Avec Garance Marillier, Yacine N'Diaye, Aude Briant… Durée 21 min Plateformes Mubi (forfait), Sooner (forfait), AppleTV

Les mésaventures de "Junior", gamine de 13 ans aux allures de garçon manqué, risée des autres filles à l’école
©IPM