Anne-Claire Coudray "choquée" par la polémique concernant la prestation de Stromae au JT de TF1

La présentatrice des JT de TF1 du week-end est l'auteure de l'interview-buzz de Stromae. Dans Ciné-Télé Revue, Anne-Claire Coudray remet les pendules à l'heure sur cette performance fortement critiquée. "Il n'a pas eu les autres questions au préalable".

Pierre-Yves Paque
Anne-Claire Coudray "choquée" par la polémique concernant la prestation de Stromae au JT de TF1
©BELGA/AFP

A l'heure où Stromae est en train de tourner son prochain clip ces 21 et 22 janvier sur Bruxelles, le magazine belge Ciné-Télé Revue publie une interview d'Anne-Claire Coudray qui décrit le buzz de notre Stromae national comme "un moment de vérité". Si la prestation sur L'enfer et ses pensées suicidaires ont d'abord été saluée par les internautes, la présentatrice du JT de 20 heures sur TF1 n'a pas compris la polémique qui en a suivi: d'une interview pré-enregistrée au fait que le chanteur connaissait la question qu'allait poser la présentatrice ou encore que ce happening n'aurait pas sa place au journal télévisé, consacré lui à l'information.

"J'ai été choquée que certains puissent mettre en doute la sincérité de Stromae, confie à Ciné Télé Revue celle qui craignait surtout de déranger le chanteur belge ("je me suis presque arrêtée de respirer, je ne bougeais plus du tout") dans sa performance. Pour parler de sujets aussi personnels devant sept millions de téléspectateurs, il faut du courage. Je pense que s'il a choisi le journal télévisé, c'est pour sa sobriété et sa solennité".

"Je n'avais pas du tout anticipé cette déferlante"

"Frappée par sa simplicité", Anne-Claire Coudray s'est aussi exprimée sur la limite entre information et promotion. "Sincèrement, je ne vois pas où est le débat. Il suffit de voir la réaction de l'OMS, qui a remercié Stromae d'avoir abordé le sujet difficile du suicide. Notre mission, c'est d'apporter quelque chose aux téléspectateurs, et ça a été le cas. Pour moi, la frontière est assez claire." Et elle a rappelé que les téléspectateurs avaient adoré cette performance inattendue. "Je n'avais pas du tout anticipé cette déferlante. Et ce qui m'a marquée, c'est cette unanimité sur les réseaux sociaux. C'est rarissime. C'est la meilleure preuve que ce moment, c'était un instant de vérité."

Par rapport aux critiques sur l'enregistrement de l'interview et les questions préparées à l'avance, la star du JT a rectifié : "Il n'a pas eu les autres questions au préalable. D'ailleurs, il ne les voulait pas. Il a joué le jeu de l'interview comme peu le font. C'était une conversation, qui a préparé à la sincérité du passage chant. La question sur son mal être est la seule que je lui ai soumise à l'avance, car il fallait qu'elle corresponde totalement aux premiers mots de sa chanson."