Une adolescente de 16 ans perd la vie en voulant imiter la série Euphoria en France

Deux adolescentes de 16 et 14 ans, fans de la série Euphoria, ont été retrouvées inanimées dans leur chambre en France après avoir ingéré une quantité importante de médicaments. La plus âgée est décédée à l’hôpital de Bordeaux. La série relate les difficultés rencontrées par une jeune toxicomane repentie.

La Rédaction avec AFP
Une adolescente de 16 ans perd la vie en voulant imiter la série Euphoria en France
©TWITTER / HBO

Une adolescente de 16 ans, qui aurait voulu imiter les personnages de la série télévisée américaine Euphoria, est morte en France après avoir ingéré une quantité importante de médicaments, a indiqué mardi à l'AFP une source proche de l'enquête.

Les faits se sont déroulés au domicile de sa cousine de 14 ans, dans la nuit de vendredi à samedi, à Tonneins, une petite commune du sud-ouest de la France. Les deux adolescentes ont été retrouvées le lendemain matin inanimées dans leur chambre, selon cette même source. La plus âgée des deux n'a pu être réanimée par les secours. Sa cousine, qui a été hospitalisée, est hors de danger.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux adolescentes auraient voulu imiter le comportement de protagonistes de la série Euphoria. Cette production de HBO, diffusée sur BeTV en Belgique, relate les difficultés rencontrées par une jeune toxicomane repentie, incarnée par Zendaya, et ses amis lycéens.

Le 9 janvier, quelques heures avant le lancement aux États-Unis de la saison 2 d'Euphoria, Zendaya avait mis en garde ses fans, en soulignant que la série est destinée à un public averti. "Je sais que je l'ai déjà dit, mais je tiens à répéter à chacun qu'Euphoria est destiné à un public mature. Cette saison, peut-être encore plus que la précédente, est particulièrement émouvante et traite de sujets qui peuvent être difficiles à regarder", avait écrit la comédienne de 25 ans sur son compte Instagram, auquel sont abonnées 125 millions de personnes.

Une cellule psychologique a été mise en place au sein de la Cité scolaire de Fumel où était scolarisée l’adolescente.