Netflix licencie 300 personnes et devrait perdre deux millions d’abonnés

Netflix licencie 300 personnes et devrait perdre deux millions d’abonnés
©Shutterstock

C’est une mauvaise nouvelle de plus pour Netflix. Le géant du streaming a annoncé le licenciement de trois cents employés - sur un effectif mondial de onze mille personnes. La décision concerne majoritairement les États-Unis.

La compagnie s’est déjà séparée de cent cinquante employés, de nombreux sous-traitants et temps partiels en mai. D’autres réductions de personnel pourraient suivre dans l’année.

Netflix affronte une chute vertigineuse de ses abonnés. La plateforme a perdu 200 000 abonnés au cours du premier trimestre de 2022. Selon le site Variety, Netflix devrait annoncer deux millions de pertes supplémentaires d'abonnés à la fin du trimestre en cours.

Chute de l’action

Cette érosion vertigineuse entraîne la chute du cours de l’action Netflix en bourse. De quelque 600 dollars début d’année, elle est tombée à 180 dollars. Un recul de 70%.

Netflix est contraint de réduire ses dépenses afin de préserver ses marges bénéficiaires. Mais la direction est aussi contrainte face à la concurrence de continuer à investir massivement dans la production de films et de séries. Son budget de production reste de 17 milliards de dollars pour 2022.

Après des années de monopole sans partage sur le streaming, Netflix affronte la montée en puissance de concurrents adossés à des studios historiques. C’est le cas de Disney+ (qui vient de reprendre sur sa plateforme les séries Marvel que Netflix diffusait), de Comcast’s Peacock, de Paramount+ ou HBO Max (associé à Warner Bros.). Les abonnements de Prime Video (Amazon) sont également en croissance.

Cette concurrence est d’autant plus rude dans le contexte de la récession économique qui amène les ménages à opérer des choix drastiques dans l’offre de streaming. Warner et Discovery ont également annoncé des réductions d’effectifs.

Sur le même sujet