Netflix limite sa perte d’abonnés

Netflix limite sa perte d’abonnés
©Netflix

Netflix limite les dégâts : la plateforme n'a perdu "que" 970 000 abonnés au cours des trois derniers mois. C'est moins que les deux millions que le streamer avait lui-même projeté de perdre. Netflix a déjà perdu 200 000 abonnés durant le premier trimestre de 2022 – son premier recul depuis son lancement.

La firme termine le mois de juin avec une croissance de ses revenus de l’ordre de 9% par rapport à la même date en 2021.

L'opérateur de SVOD a présenté ses résultats trimestriels mardi après-midi (heure de Los Angeles). Ce résultat en demi-teinte est en partie dû au succès de la saison 4 de la série phare, Stranger Things, et à sa diffusion scindée en deux "volumes", à cheval sur le deuxième et le troisième trimestre – une manière de rendre captif les abonnés. La série a obtenu cette semaine treize nominations aux Emmy Awards.

Netflix modifie aussi sa stratégie en annonçant l'arrivée d'une offre payante minimum accompagnée de publicités (avec le support technique de Microsoft) et la volonté de mettre fin au partages de mot de passe entre utilisateurs (en ciblant dans un premier temps les pays d'Amérique latine).

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. La firme de Reed Hastings a pu se réjouir, également, de l’annonce par WarnerMedia de stopper la quasi-totalité des projets concernant HBO Max, tant au niveau des programmes que des déploiements entendus en Europe à la fin de l’année.

Cette décision accompagne un vaste plan d’économie de 3 milliards de dollars. La récession semble avoir rattrapé les opérateurs de streaming.