Qui a tué Lady Di ? À côté du verdict de l'enquête officielle, des théories complotistes sont bien ancrées dans les esprits

À l’occasion du 25e anniversaire de la mort de Lady Di, les chaînes multiplient les émissions et diffusions de documentaires consacrés au destin tragique de la princesse.

Qui a tué Lady Di ? À côté du verdict de l'enquête officielle, des théories complotistes sont bien ancrées dans les esprits
©D.R.

Le 31 août 1997, le Royaume-Uni, l’Europe et le monde entier se réveillent en état de choc. Alors que l’heure de la rentrée s’apprête à sonner, c’est la stupéfaction, l’incompréhension et des torrents de larmes qui envahissent les yeux. Dans la nuit, à Paris, Lady Di, celle qui fut la princesse Diana (lors de son divorce avec le prince Charles, il a été décidé qu’elle perdait son titre d’Altesse royale mais qu’elle pouvait continuer par courtoisie à être appelée princesse) est morte dans un accident de la circulation à Paris, dans le tunnel au niveau du pont de l’Alma. Après une embardée, la Mercedes conduite par Henri Paul, directeur de la sécurité du Ritz - l’hôtel où la princesse a dîné avec Dodi Al-Fayed avec qui elle partage alors sa vie -, finit sa course encastrée dans le treizième pilier de l’ouvrage. Le chauffeur et Dodi Al-Fayed meurent sur le coup. Un garde du corps est gravement blessé, Lady Di, dégagée vivante, ne survivra pas à ses blessures et meurt à l’hôpital.

D’abord mis en cause, les paparazzis et leurs motards, accusés d’avoir provoqué l’accident et mis en examen, bénéficient d’un non-lieu. Les enquêtes mettront finalement en cause le comportement du chauffeur, son alcoolémie, ses antidépresseurs et la vitesse excessive. Une vérité judiciaire qui n’a pas convaincu tout le monde…

Les premiers à ne pas y croire, ce sont les familles de Dodi Al-Fayed et Paul Henri, le chauffeur. Le père du premier en est persuadé : Lady Di a été assassinée par les services secrets britanniques sur ordre du prince Philip, l'époux de la reine Elizabeth, qui n'acceptait pas l'idée que ses petits-enfants puissent avoir un beau-père musulman. "Je connaissais les menaces qui pesaient sur Diana, l'entend-on dire. Le FBI et la CIA (différentes branches des services de renseignements américains, NdlR) n'ont absolument rien fait pour m'aider. Au contraire, ils se sont évertués à nous faire perdre du temps." Il va plus loin, affirmant que 6 mois avant le drame, quelqu'un avait prédit les conditions exactes dans lesquelles Diana trouverait la mort : un accident de voiture. Il est tout aussi persuadé que son fils et l'ex-princesse de Galles devaient annoncer leurs fiançailles le 1er septembre et que cette dernière était alors enceinte. C'est pour dissimuler cette grossesse qu'elle aurait été embaumée à Paris sans réelle autorisation officielle. Pour lui, cela ne fait pas l'ombre d'un doute : son fils et Lady Di ont été assassinés.

Mohamed Al-Fayed n'est pas le seul à mettre en doute la version officielle des événements ayant conduit à la disparition de la femme la plus célèbre du monde à l'époque. Un quart de siècle avant la pandémie de Covid-19, les théories du complot étaient déjà de sortie. C'est sur ces "autres vérités" que se penche le documentaire Princesse Diana : l'ombre du complot proposé ce dimanche 21 août sur ABXplore dans le cadre d'une soirée thématique consacrée à l'anniversaire de la mort de la princesse.

Si Paul Burrel, le majordome et confident de Lady Di pendant 10 ans, affirme que celle-ci n’était pas enceinte au moment de sa mort, il met cependant en doute les conclusions des enquêtes sur l’accident du pont de l’Alma. Selon lui, Diana Spencer serait toujours en vie si la famille royale britannique ne lui avait pas tourné le dos après son divorce. Des faits lui posent questions.

Pour un ancien agent du M6 des services secrets britanniques, la mort de la mère de William et Harry est aussi un assassinat minutieusement préparé. Il en veut pour preuve les témoins qui parlent d’une lumière vive dans le funeste tunnel juste avant l’embardée. Une technique que les Britanniques auraient déjà imaginée pour tuer Slobodan Milosevic, le président de la Serbie !

Il y a aussi cette mystérieuse Fiat Uno blanche vue sortant du tunnel quelques instants après l’accident de la Mercedes… Autre question : le chauffeur Henri Paul a-t-il été drogué avant de prendre en charge ses passagers VIP ? Que s’est-il passé dans l’ambulance qui a transporté Lady Di ? ELle a mis une heure pour faire moins de 7 kilomètres… La Mercedes a-t-elle été sabotée ?

Foutaises ? À vous de juger.

À voir également sur le même thème

  • Dimanche 21 août, 20 h 05, Club RTL

Place Royale spécial Lady Diana

  • Dimanche 21 août, 21 h 25, ABXplore

Diana, la princesse par les mots

  • Lundi 22 août, 20 h 15, AB3

Diana, l’envers de la couronne

Elizabeth II, une vie de reine

  • Mercredi 24 août, 22 h 20, RTL-TVi

Elizabeth II, les secrets d’un règne hors du commun

  • Vendredi 26 août, 20 h 44, La Une

Qui était Lady Diana