"Sentinelles": une série française qui suit des jeunes recrues au cœur de l’opération Barkhane au Mali... Une grande première

"Sentinelles": une série française qui suit des jeunes recrues au cœur de l’opération Barkhane au Mali... Une grande première
©Benjamin Béni pour OCS et Tetra

C'est un sujet à la fois douloureux et épineux dont s'empare la série d'OCS Sentinelles (Soldiers) : les dilemmes moraux vécus par un bataillon de jeunes soldats de la force française Barkhane, lors de leur intervention au Mali. En cours de démantèlement, cette dernière n'a pas fini de hanter les jeunes appelés qui l'ont constituée.

Co-créée par Frédéric Krivine (Un Village français) et Thibaut Valetoux (Totems), sur une idée originale de ce dernier, la mini-série en sept épisodes est réalisée de façon immersive par Jean-Philippe Amar (Un Village français, Engrenages). Centrée sur trois personnages principaux - le lieutenant Anaïs Collet (Pauline Parigot) et deux de ses hommes aux opinions opposées : le chef de groupe Martial Mendy (Birane Ba de la Comédie-Française) et la tête brûlée Julien Ravalet (Louis Peres) -, elle évoque tant leurs doutes que leurs colères et incompréhensions au cours de leur mission dans la région de Mopti, au centre du Mali.

Confrontés à une population de plus en plus méfiante voire hostile, les soldats français peinent à définir les contours de leur mission et à rester nuancés ou motivés. Une multiplicité de points de vue qui émergent grâce à un casting très diversifié : Yannick Choirat, Samy Seghir, Vanessa Fonte, Raphaëlle Rousseau, Jonathan Turnbull et le toujours très impressionnant comédien burkinabé Issaka Sawadogo.

Si la série creuse les motivations et le désir d'engagement de chacun, avec des personnages bien incarnés qui se nuancent au fil des épisodes, elle n'oublie pas le point de vue des Maliens, pris en étau entre islamistes et forces d'occupation plus que de libération.

Plongée réaliste au cœur de la Grande Muette

Le courage de cette série est de s'attaquer à une guerre aussi complexe que mouvante, reflet d'une époque tourmentée par la question du terrorisme. Si tout n'est pas parfait dans cette représentation parfois trop mécanique - dans sa volonté de balayer la diversité des enjeux militaires en peu de temps - et cette vision tranchée des conflits et tensions en présence, on ne peut que saluer la volonté des scénaristes et producteurs de s'attaquer enfin à des questions politiques actuelles. Comme les Anglo-saxons réussissent à le faire depuis plusieurs décennies avec Warriors de Kosminsky ou Occupation, notamment.

Le mètre étalon en la matière reste la série Generation Kill, signée par David Simon et Ed Burns en 2008 qui, en sept épisodes à peine, retraçait l'épopée d'un bataillon de jeunes Marines pris dans la tourmente de l'invasion américaine en Irak. Basée sur le livre éponyme du journaliste Evan Wright "embedded" avec les boys, la série, produite par HBO, ne cachait rien de leur manque de préparation ou de leurs problèmes d'équipement et de stratégie.

Sentinelles Récit embarqué Création Thibaut Valetoux, Frédéric Krivine Réalisation Jean-Philippe Amar Avec Pauline Parigot, Birane Ba, Louis Peres, Yannick Choirat Be tv Le 3/09, 7 x 52'.

"Sentinelles": une série française qui suit des jeunes recrues au cœur de l’opération Barkhane au Mali... Une grande première
©D.R.