Le retour de la Star Ac' ne fait pas l'unanimité: "Qu'est-ce qu'on s'ennuie", "J'ai 9 ans ce soir!"

Largement commenté sur les réseaux sociaux où il était la tendance sur Twitter samedi soir, le programme a ravivé la nostalgie chez certains, mais tous n'y retrouvent pas la magie d'antan.

Charles Van dievort
Le retour de la Star Ac' ne fait pas l'unanimité: "Qu'est-ce qu'on s'ennuie", "J'ai 9 ans ce soir!"
©Laurent Vu/Sipa/Endemol France/TF1

Si la Star Academy version 2022 n'est pas montée sur le trône des audiences samedi soir, elle a néanmoins frappé un grand coup. Sur les réseaux sociaux, le sujet était à la fête ce week-end, notamment sur Twitter. On a pu y lire les commentaires de Francesca Antoniotti, "Star Académicienne" de la promotion 4, désormais chroniqueuse auprès de Cyril Hanouna, confesser avoir pris un sérieux coup de vieux en voyant l'émission et l'âge de certains candidats. Elle a aussi partagé ses coups de cœur, Anisha notamment, et son coup de gueule : "Si les profs disent que du positif, on ne va pas pouvoir y croire".

L'heure n'était pas qu'aux louanges lors de ce premier prime. Jean-Pascal, "l'enfant" terrible de la première saison, ne s'est pas amusé devant sa télévision. Il a retweeté un post qui en dit long : "Qu'est qu'on s'ennuie… à voir les cours, les commentaires des profs, etc. Moi qui ai 37 ans, je suis déçu… J'attendais beaucoup car j'ai vu les Star Ac de Kamel et ses super shows, Armande, Rahaëlle, Oscar ! JP Lacoste, revient".

Le retour de la Star Ac' ne fait pas l'unanimité: "Qu'est-ce qu'on s'ennuie", "J'ai 9 ans ce soir!"
©Capture d'écran Twitter

Autre participant de la première saison, Patrice Maktav était lui aux anges : "J'en ai pris plein les yeux". Il convient de préciser qu'il est en couple avec Lucie Bernardoni, finaliste de la 4e saison et répétitrice pour l'actuelle promotion.

Même clivage chez les internautes. Ils sont nombreux à avoir fait part de la nostalgie que leur inspire la nouvelle Star Ac'et à regretter le temps d'antan, avec ses séquences trash, ses profs, etc. "On ne va pas se mentir, ils connaissent tous par cœur les codes de la téléréalité. J'ai très peur du manque de naturel", regrette une certaine Solène. D'autres, en revanche, ne se tenaient plus devant leur écran. C'est le cas de Florine : "J'ai l'impression d'être en 2001. J'ai regardé KD2A et Hit Machine ce matin. J'ai trié mon classeur Diddl cet aprem. Bref, j'ai 9 ans à nouveau ce soir !"