Un Belge parmi les professeurs, un candidat qui fait pleurer ses camarades… Ce qu’il faut retenir du retour de la "Star Academy"

Le télécrochet de TF1 est de retour depuis ce samedi sur TF1. Que s'est-il passé lors de ce premier prime ?

Aurélie Parisi
Un Belge parmi les professeurs, un candidat qui fait pleurer ses camarades… Ce qu’il faut retenir du retour de la "Star Academy"
©TF1

Samedi, 21h15. Après une page de pub, le son "Love Generation" de Bob Sinclar retentit sur TF1, le plateau en forme d'étoile apparaît à l'écran avec des danseurs et un Nikos Aliagas pimpant. Non, nous ne sommes pas retournés au début des années 2000. Plus de 20 ans sont passés depuis la première "Star Academy" et pourtant, en allumant notre téléviseur, on avait l'impression d'y être à nouveau.

Avant de découvrir les candidats de cette nouvelle promotion, la chaîne privée diffuse un message de Robbie Williams, parrain de la saison, qui sera présent sur le plateau lors de la finale. "Je suis fier d'être le parrain de la 'Star Academy'", déclare le chanteur britannique qui promet de garder un œil sur les académiciens.

Un Belge parmi les professeurs

Nikos Aliagas passe ensuite aux présentations. D'abord le corps professoral avec Michael Goldman, directeur de la "Star Academy". "Je suis un passionné de musique et je suis producteur depuis 20 ans", lance-t-il dans une courte vidéo. Son objectif : aider les candidats à "donner la meilleur versoin d'eux-mêmes".

Vient ensuite Adeline Toniutti, professeure de chant. Jeune espoir en chant lyrique, cette dernière a perdu sa voix suite à un accident et prodigue désormais ses précieux conseils à ses élèves. Laure Balon, ancienne danseuse étoile et chanteuse de comédie musicale, enseignera, elle, l'expression scénique tandis que le Belge Pierre de Brauer, professeur de théâtre, est présenté comme étant le nouvel Oscar Sisto. Enfin, place au show avec Yanis Marshall, professeur de danse qui a enseigné à Los Angeles. "Je suis hyper exigeant. Je vais les challenger sur tous les styles de danse", dit-il avant de faire une démonstration de ses capacités sur le plateau de l'émission, notamment en enfilant d'étonnantes jambières rouges. Assis dans les gradins, "Joe", le coach sportif de l'émission, qui travaille notamment avec la famille Kardashian, a également été présenté.

"Je me vois bien être la diva"

Un à un, les candidats de cette promotion sont présentés au public. Léa ouvre le bal. "J'ai un caractère de battante, de 'warrior', de guerrière, quand j'ai un objectif, j'y vais à fond", dit-elle dans une vidéo de présentation avant de pousuivre : "A la "Star Ac'", je me vois bien être la diva, la nana qui a une voix de ouf, qui sait tout chanter." Sur le plateau, la Parisienne de 24 ans interprète "Listen" de Beyoncé et dévoile sa voix exceptionnelle. "Chanter cette chanson, c'est courageux et ça met la barre très haut", commente Adeline Toniutti.

Malgré ses lacunes en anglais, Stanislas, un Breton de 24 ans, espère aller loin dans l'aventure. "C'est incroyable d'être ici aujourd'hui. (…) Je ne réalise pas", avoue le candidat après avoir interprété "Les Play Boys" de Jacques Dutronc. "Quand Jenifer a gagné la Star Ac', vous n'aviez que 3 ans...", remarque Nikos Aliagas. "Ce qui se dégage chez lui, c'est le bonheur de partager", déclare Laure Balon.

Paola, 23 ans, et Amisse, 20 ans, respectivement originaires d'Angers et Cergy, se présentent en duo sur "Le dernier jour du disco" de Juliette Armanet. "Pour un premier prime, on vise haut", lance Laure Balon suite à la prestation des deux jeunes femmes.

Véritable fan de la "Star Academy", Louis, jeune homme de 20 ans originaire de Boudy-de-Beauregard, est en larmes lorsqu'il évoque sa participation à l'émission. "C'est énorme, c'est un rêve. Je rêve de ça depuis tout petit", dit-il en faisant même pleurer ses camarades. Celui qui a chanté "Un autre monde" de Téléphone dit avoir "beaucoup souffert du regard des gens". "On m'a beaucoup critiqué en disant que j'étais trop ou pas assez", se confie-t-il. "Avec le temps, je m'accepte comme je suis."

Originaires du sud de la France, Carla, 23 ans, et Chris, 28 ans, partagent le titre "Seniorita" de Shawn Mendes et Camilla Cabello. Benjamine de la saison, Tiana. 19 ans et originaire de Meaux, se présente sur "Jusqu'au bout" d'Amel Bent.

De son côté, Anisha, jeune femme de 22 ans originaire de Madagascar, participe à la "Star Academy" afin de véhiculer un message d'espoir pour les enfants qui vivent dans la misère. "Je n'ai pas vécu une enfance facile. J'ai vécu ce qu'un enfant ne devrait pas vivre. J'ai eu un manque d'amour, de considération", dit-elle avant d'ajouter : "Mais, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir." Après avoir chanté "Je suis malade", la candidate reçoit un message d'encouragement de Serge Lama. "C'était un moment délicieux. Elle y met le coeur, avec un grain de voix qui lui appartient. Bravo", dit le chanteur dans une vidéo diffusée en direct. "Ca m'émeut. On est heureux de savoir que les chansons qu'on a écrites continuent à vivre avec des interprètes nouveaux."

Au cours de la soirée, les téléspectateurs ont également eu l'occasion de découvrir Ahcène, 20 ans et originaire de Charlesville-Mezière, Cenzo, 22 ans et originaire de Tahiti, Enola, 22 ans et originaire de Gironde et enfin Julien, un jeune toulonnais de 20 ans qui a repris "Etre un homme comme vous » du Disney « Le Livre de la Jungle"." Il a l'air de s'en foutre mais il a trop de charme ce gamin", lance Michael Goldman à propos de ce dernier.

"J’ai beaucoup pleuré lors des répétitions"

Première gagnante de la "Star Academy", Jenifer était la star invitée de ce premier prime. Habillée en fushia de la tête aux pieds, l'ex-coach de "The Voice, la plus belle voix" et "The Voice Kids" a offert au public un medley de ses plus beaux titres. "J'ai beaucoup pleuré aux répétitions", confie-t-elle, émue, à Nikos Aliagas. "C'était fou, tellement dingue. J'ai parfois la sensation que c'est comme si c'était hier. J'ai appris à travers les profs qu'on a eu la chance d'avoir. (...) Il faut vous servir de toutes les rencontres que vous allez faire."

L’interprète de "Donne-moi le temps" s’est ensuite assise aux côtés des candidats jusqu’au départ de ces derniers pour le château de Dammarie-les-Lys en compagnie de Karima Charni, coprésentatrice de l'émission.

L'hymne de la saison est connu

Alors que les élèves se dirigeaient en bus vers le fameux château en compagnie de Karima Charni, coprésentatrice de l'émission, Nikos Aliagas entamait la deuxième partie de soirée aux côtés du public et des professeurs. C'est à ce moment que Michael Goldman a dévoilé quel allait être l'hymne de la saison. Réalisé par Mosimann, ancien candidat de la "Star Academy", celui-ci est "unereprise d'un grand titre des années 80", dit le fils de Jean-Jacques Goldman avant de préciser: "C'est 'Ne partez pas sans moi' de Céline Dion". Si le tube de la Canadienne rythmera chaque prime de la saison, rien n'assure que l'interprète de "My Heart will go on" y fera une apparition.