Une nouvelle règle annoncée par le directeur de la Star Academy ne fait pas l'unanimité: "C’est un petit peu injuste"

Les élèves vont devoir adopter une nouvelle stratégie durant les prochaines évaluations et beaucoup s'inquiètent quant aux éliminations à venir lors du prochain prime, samedi prochain.

Une nouvelle règle annoncée par le directeur de la Star Academy ne fait pas l'unanimité: "C’est un petit peu injuste"

Les académiciens de Dammarie-les-Lys ont dû dire au revoir à deux d'entre eux lors du troisième prime de la "Star Academy", ce samedi. En effet, Cenzo et Ahcène ont quitté l'aventure. Après une matinée dominicale sous le signe du repos, Michael Goldman directeur de l'académie est venu rendre visite à ses élèves avec une nouvelle qui n'a pas fait l'unanimité.

Les évaluations de mardi prochain ne se dérouleront pas comme d'habitude. Le directeur annonce à ses élèves du changement: "Je viens avec une bonne nouvelle. Il y aura quatre nommés et il y aura deux éliminés samedi. Mais il n’y aura pas de votes des élèves". Avec une nouvelle règle qui s'ajoute au tableau: "Vous allez passer des évaluations en duo… C’est vous qui choisissez avec qui vous allez vous mettre en duo, ce n’est pas nous".

Durant ces nouvelles évaluations, cinq duos se départageront trois chansons: "Mourir demain" de Natasha St-Pier et Pascal Obispo, "Tu es mon autre" de Maurane et Lara Fabian et enfin "La rivière de notre enfance" de Michel Sardou et Garou.

Une nouvelle règle pour un mieux

Michael Goldman explique le bon côté des choses quant à cette nouvelle règle: "L’idée, sur une évaluation duo, c’est de profiter de cette magie du duo qui fait que les qualités de l’un transpirent forcément sur l’autre si le duo est réussi et que les faiblesses des uns s’apaisent un peu avec les qualités des autres… Il faut réfléchir un peu stratégies pour vous porter l’un l’autre". Par contre, si les élèves décident de se présenter en duo, c'est le duo tout entier qui sera éliminé de la compétition.

L'annonce n'est pas au goût de tous au sein du château. Léa le fait savoir: "Je trouve que c’est un petit peu injuste", ce à quoi répond Michel Goldman: "Ce sont les règles. C’est injuste mais ça peut être une chance aussi si c’est fait intelligemment".

Pour la danse, cela se fera désormais en deux parties comme l'explique le directeur: "Ce sera à deux. Il y aura une partie synchronisée à deux, et je crois une partie libre. Vous verrez avec Yanis Marshall demain".

Rendez-vous mardi pour voir si les élèves ont réussi... Ou pas.