Pourquoi Leïla Kaddour a fondu en larmes pendant la présentation du 13 heures de France 2 ce dimanche

La jeune femme n’a pas pu retenir son émotion.

Léila KADDOUR BOUDADI
Leïla Kaddour a été touchée par l'annonce qu'elle a dû faire pendant son JT de 13 heures. ©GUYON Nathalie - FTV

L’image est très inhabituelle : voir une ou un journaliste présentant un journal télévisé fondre littéralement en larmes. C’est pourtant ce qui est arrivé ce dimanche pendant le 13 heures de France 2. La voix chevrotante, celle-ci a commencé par expliquer qu'"il y a des nouvelles qu’on aimerait ne jamais avoir à annoncer." Il s’agissait de la disparition d’une personnalité qui a marqué le petit écran en France. "On a appris la disparition de Pascal Josèphe, un grand monsieur de la télévision. Ancien directeur des programmes de France 2 et France 3. Un grand professionnel qui a contribué à lancer beaucoup d’émissions comme Taratata, Froufrou", a-t-elle détaillé en fin de JT, ajoutant : "Il avait 68 ans et nous pensons à sa famille, à ses enfants et à ses proches".

Après des études en journalismes et en sciences politiques, Pascal Josèphe a commencé sa carrière à Lille comme chargé de communication et de l’organisation d’événements culturels auprès de la mairie. C’est Hervé Bourges qui l’emmène avec lui chez TF1 lorsqu’il assure la présidence de la chaîne. Pascal Jopsèphe est alors directeur de la programmation et secrétaire général de la présidence. En 1990, il rejoint feu La Cinq avant d’être nommé directeur général adjoint d’Antenne 2 et de FR3. C’est lui qui a piloté la transformation de ces chaînes devenues France 2 et France 3.

Pendant sa carrière, il a contribué au lancement d’émissions devenues cultes telles que Taratata, Froufrou, mais aussi Droit de réponse, Le cercle de minuit ou encore Bas les masques.

Delphine Ernotte, la patronne de France Télévision, l’a qualifié de "seigneur de la télévision". En 2015, il était candidat face à elle pour prendre en main les commandes du service public. Il avait dû s’incliner après deux tours de scrutin.

LIRE AUSSI > Le monde audiovisuel pleure Pascal Josèphe, grand homme de télé décédé d'une "maladie foudroyante"