Rodrigo Beenkens grand absent de la Coupe du monde: la RTBF explique son choix

Le commentateur sportif ne fait pas partie de l’équipe qui couvre la compétition de football cette année.

Aurélie Parisi
Rodrigo Beenkens n'est plus la voix des matchs des Diables Rouges.
Rodrigo Beenkens n'est plus la voix des matchs des Diables Rouges. ©Martin Godfroid

Compétition sportive d’ampleur de cette fin d’année, la Coupe du Monde de la FIFA a démarré ce dimanche au Qatar. Un rendez-vous que tous les fans du ballon rond attendent avec impatience. Et pour ne rater aucun des moments forts de cet événement, la RTBF a mis en place un riche dispositif. À la télévision, à la radio ou sur Auvio, les Belges peuvent suivre les rencontres tranquillement installés dans leur salon.

Dans l’équipe mise en place pour assurer les commentaires lors des différents matchs, une absence n’est toutefois pas passée inaperçue. Celle de Rodrigo Beenkens. Lors de l’Euro 2021, le commentateur emblématique de la RTBF avait déjà été écarté des matchs des Diables Rouges et remplacé par Vincent Langendries. Un remplacement, très critiqué par le public, que le service public avait expliqué par le fait que Rodrigo Beenkens ne pouvait pas à la fois couvrir la compétition footballistique et le Tour de France qui se déroulait dans 12 villes différentes.

Cette année encore, la voix de Rodrigo Beenkens ne bercera pas les oreilles des téléspectateurs. Dans un communiqué, la RTBF explique que le journaliste se consacre désormais au cyclisme, son autre domaine de prédilection. "Dans l’évolution de sa ligne éditoriale, la RTBF attend de ses commentateurs qu’ils endossent la responsabilité globale des disciplines qu’ils couvrent. C’est le cas de Rodrigo Beenkens : en cyclisme, il est une référence de renom, sur le plan belge comme international. C’est pour cette raison qu’il se focalise désormais à 100 % sur le vélo, avec une multitude de projets sur la table. Avec l’émergence de champions comme Remco Evenepoel ou Wout van Aert, les années qui arrivent s’annoncent fastes pour le cyclisme belge", écrit le service public avant de se réjouir du dispositif et de l’équipe mis en place dans le cadre de ce Mondial. "La RTBF est ravie de l’équipe de commentateurs envoyés à la Coupe du Monde de football. Elle peut compter sur l’expérience de Vincent Langendries, Frank Peterkenne et Hervé Gilbert, à laquelle se sont ajoutées de nouvelles voix, celles de Lancelot Meulewaeter et de Quentin Volvert. Avec eux, nos consultants permettent d’affiner encore notre expertise, grâce à Philippe Albert, Xavier Chen, Alex Teklak et Cécile De Gernier. À Bruxelles, la RTBF a également misé sur la qualité et la diversité, avec une équipe composée, entre autres, de Christine Schreder, Benjamin Deceuninck et Emilie Ros."